Magazine Asie

Bali, Indonésie

Publié le 31 juillet 2009 par Pierre-Jean Tatin

Un mois après notre week-end à Bali (le temps passe vraiment trop vite…), voici le compte rendu en images!  (toutes les photos sont dans la galleries)

Je ne sais pas ce que vous imaginez de Bali? Surement de magnifiques plages de sable blanc, des cocotiers et de l’eau translucide à 30 degrés? Des poissons exotiques et des vahinés?

Et bien non! Bali, c’est l’Indonésie avant tout, c’est à dire des routes surpeuplées et sans aucune règle, des petites maisons en beton, des scooters partout, des poubelles et des offrandes dans la rues…

Je casse peut être un mythe, mais ne vous en faites pas, ça vaut quand même le détour. Je précise aussi qu’on n’a surement pas tout vu de Bali! Reprenons au début, Bali est donc le nom d’une des îles de l’Indonésie.

Carte Singapour-Bali

Carte Singapour-Bali

La partie sud est la plus touristique, là où nous avons séjourné. Les Australiens se sont emparés de l’île et en ont fait un spot de surf à la mode. Donc Bali, c’est plutôt des plages de sable noir (île volcanique oblige), des rouleaux dans la mer, et des surfeurs!

La plage de Seminyak

La plage de Seminyak

Et comme on n’est pas venu jusque là pour faire bronzette, on a décidé de partir visiter des “temples” locaux. Contrairement au reste de l’Indonésie, l’islam ne s’est toujours pas imposé à Bali et l’influence hindoue y demeure, mais l’hindouisme de Bali est très différent du rituel pratiqué en Inde. Les temples, garnis de fleurs fraîches tous les matins, sont l’institution la plus importante de l’île et l’illustration la plus parfaite d’un esprit religieux toujours présent. Je vous invite à jeter un œil à cet article pour plus de détails!

Après un petit dej local sur la plage de Seminyak, au sud de l’île, nous partons à la recherche d’un moyen de locomotion. Les autochtones utilisent des motos, nous allons en faire autant. On sera juste un peu moins nombreux qu’eux (jusqu’à 5 par moto, véhicule familial par excellence…). Nous voilà donc partis, Christelle et moi sur les routes de Bali, à cheval sur un scooter, en direction d’un site culturel que j’ai encore du mal à définir. Il s’agit d’un site qui a été creusé dans la terre pour y installer deux grosse statues et un pseudo musée. L’endroit est très touristique et nous déçoit un peu…

Une énorme statue

Une énorme statue

Peu importe, on nous a promis un coucher de soleil sur un temple au dessus d’une falaise, à Uluwatu! Là encore, on n’est pas tout seul. Comme sur tous les lieux religieux, on nous demande de porter une sorte de jupe pour couvrir nos jambes.

Coucher de soleil sur le temple d'Uluwatu

Coucher de soleil sur le temple d'Uluwatu

Uluwatu en HDR

Uluwatu

On nous met également en garde contre les singes qui sont présents autour du temple. Ils sont apparemment très friands de boucles d’oreilles, lunettes, appareil photo, et tout ce qui dépasse un peu trop!

Un singe, à Uluwatu

Un singe, à Uluwatu

Le lendemain, notre petit groupe se divise: ceux qui ont fait la fête jusqu’au petit matin, et les autres qui préfèrent visiter le centre de l’ile. Nous louons donc un petit van avec chauffeur pour partir vers la ville d’Ubud, au centre de Bali. En chemin, nous passons par un village dont le temple est très joli et plus pittoresque que celui d’Uluwatu!

Dans un temple boudhiste

Dans un temple boudhiste

A Ubud, la ville est animée, et a l’air intéressante. Nous faisons une etape par le marché où les souvenirs d’artisanat local cotoient les contrefaçons. Tout est négociable, rien n’est cher!

Après quelques emplettes, nous voilà donc repartis un peu plus loin vers des rizières en terrasse et un des volcans au centre de l’ile. Les paysages sont vallonnés et magnifiques. On peut voir les traces d’anciennes coulées de laves qui n’ont pas laissé grand chose sur leur passage si ce n’est quelques “ilots” de végétation.

Rizière en terrasse

Rizière en terrasse

Un des volcans de Bali et sa coulée de lave

Un des volcans de Bali et sa coulée de lave

Après un repas sur une terrasse panoramique, nous reprenons la route pour aller sur la côte ouest, direction le temple de Tanah Lot pour le coucher de soleil au bord de l’eau. Manifestement, nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée. Le temple est posé sur une île, a quelques encablures du rivages. Quand nous sommes venus, c’était marée basse, donc l’île était accessible.

Coucher de soleil sur le temple de Tanah Lot

Coucher de soleil sur le temple de Tanah Lot

Il nous reste encore des choses à voir à Bali, on reviendra!
Le regard tourné vers le large...

Le regard tourné vers le large...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre-Jean Tatin 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog