Magazine Côté Femmes

Le confessionnal

Par Mamancelib
Le confessionnal Bénissez-moi, mon père, parce que j'ai péché.
Oui, je confesse que la journée d'hier a été une journée de péchés.
Non, je ne suis pas allée courir la saumonette cendrée de la Norvège finlandaise au bord du Rhône, mais j'ai passé la journée avec MissB au festival d'Avignon. Et l'une comme l'autre avons commis un certain nombre de péchés hier...
Nous reconnaissons le péché de gourmandise. Mais Dieu comprendra que nous avions des circonstances atténuantes : puisque nous avons passé la journée loin de chez nous, il a bien fallu que nous nous sustentions. Alors, à midi, nous n'avons mangé qu'une modeste (mais délicieuse !) salade... mais, à cause de la chaleur, il a bien fallu que nus cédions à de terribles glaces italiennes, dans l'après-midi... Et puis, le soir, nous avons également été forcées de céder à l'appel du restaurant vietnamien. Oui, nous avons été gourmandes, mon père... et c'était bon !
Nous avons cédé à la paresse. Nos enfants n'étant pas avec nous, nous avons flâné, déambulé, traîné  toute la journée, sans avoir à courir après nos chères descendances. Nous avons même poussé le vice jusqu'à regarder d'autres personnes travailler : nous sommes allées dans un théâtre voir des comédiens nous divertir dans une version revisitée et déjantée de "Roméo et Juliette, la version interdite" *... et nous avons aimé ça...( je vous recommande vraiment d'aller voir cette pièce, mon Père, après les vêpres !... encore que, j'ai peur que vous qualifiez d'hérétique cette version !). Dieu qu'il est bon d'être paresseuse ! (oui, je sais, je ne devrais pas jurer !)
Nous avons aussi ressenti de l'envie. Oui, je sais, ce n'est pas joli joli d'être envieuse, mais quand MissB et moi avons été contraintes de rentrer dans plusieurs magasins et que nous y avons découvert les derniers prix des soldes, de furieuses envies de sortir notre carte bleue nous ont assaillies... De plus, comme par hasard, les dernières chaussures soldées étaient exactement à ma pointure ! Et comme nous ne sommes que de pauvres brebis égarées (sans l'odeur) et de faibles femmes (sans l'odeur, aussi !), nous avons cédé à nos envies... et nous avons acheté des chaussures, des habits, des bijoux, des sacs... Oui, nous sommes faibles...mais on a adoré faire ça !
Et, en même temps que l'envie prenait possession de notre corps, nous avons également fait preuve d'avarice... parce que ça aurait été péché de laisser une paire de boucles d'oreilles à 1€, un collier à 3€ ou une paire de chaussures à 3€. Non, mon Père, vraiment, comment aurait-il été possible que je passe à côté de trois paires de chaussures pour 16€ ? Une paire de bottines à 3€, des nus-pieds à 5€ et une paire de chaussures de demi-saison à 8€, une paire pour chaque saison... j'aurais pu rester de marbre et ne pas céder à la tentation ?... Je ne pouvais pas laisser passer ça, mon père.... Le Dieu du Shopping m'aurait excommuniée !
Puis, je dois reconnaître que j'ai fait preuve d'orgueil, aussi, mon père... oui, dans la même journée. Mais, il faut que vous compreniez que j'ai enfin trouvé la robe longue dont je rêvais. Une vraie robe longue. Moi qui suis grande, je ne trouvais pas de robe qui descendait bien jusqu'au bas des chevilles... Et là, je l'ai trouvée ! Et dans un élan d'orgueil, j'ai demandé à la vendeuse de garder la robe sur moi, après l'avoir essayée. J'ai fini la soirée en me prenant pour Belle des Champs, dans ma robe longue... et ça m'a plu !.... Oui, j'ai été orgueilleuse, mais je le vis bien !
Mais, mon Père, il faut quand même que nous reconnaissions que nous ne nous sommes pas adonnées à la colère. Et pourtant, j'aurais pu y céder, quand je me suis rendue compte que, comme l'année passée, c'est encore moi qui héritais de tous les prospectus du festival. J'aurais pu faire preuve de colère quand nous nous sommes aperçus que l'homme à qui nous avions demandé notre chemin nous  fait faire un détour de presque dix minutes, au pas de course, puisque nous étions en retard.... et bien, non ! Que nenni ! J'ai décidé de ne pas céder à la colère.
Nous aurions pu, également, nous perdre dans la luxure.... nous aurions pu... on aurait bien voulu, même. Mais, nous n'en avons pas eu l'occasion, à notre grand désespoir...
Alors voilà, mon père : je reconnais que j'ai péché par gourmandise, par paresse, par envie, par avarice et par orgueil... mais je ne regrette pas. Du tout.
Et même, je dirais que je suis prête à recommencer...
Comment ça, je suis une brebis égarée ?
Et puis, arrêtez d'agiter ce crucifix vers moi en disant des choses en latin que je ne comprends pas...
Rho, et puis, vous avez passé l'âge de faire des batailles d'eau... laissez ce bénitier tranquille...
Quoi ?
Il faut que me repente ?
...
....
....
C'est grave si ça dure longtemps ? Genre 70 ans ?
* Si vous voulez en savoir plus, cliquez ici et ... et allez les voir si ils passent près de chez vous !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Piks 244, 245

    On aurait pu s'attendre à ce que les effets secondaires réapparaissent de plus belle après cet arrêt intempestif d'une semaine?......eh bien non!! Lire la suite

    Par  Pat La Fourmi
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • La fête des mères ne passera pas par moi

    fête mères passera

    Oui, la fête des mères qui arrive bientôt je m'en tamponne vastement l'oreiller.. Déjà je suis une mère indigne. J'ai laissé quasiment mes fils s'élever tous... Lire la suite

    Par  Emanu124
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Moi

    Voilà !Je me décide à ouvrir un blog, car j'ai terriblement envie de m'exprimer.J'ai besoin de raconter ma vie, à tout ceux qui veulent bien la lire !Alors, j'a... Lire la suite

    Par  Mllezigouigoui
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • L'Eglise que J'aime (texte de Juan Arias "Le Dieu auquel je ne crois pas")

    L'Eglise J'aime (texte Juan Arias Dieu auquel crois pas")

    Je cours je cours en ce moment et n'ai pas trop de temps pour me poser et rédiger quelques billets spi...Bien dommage, mais c'est la vie! Travailler pour vivre... Lire la suite

    Par  Tellou
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Avignon...surprise !

    Avignon...surprise

    J'ai rendez-vous en Avignon avec mes souvenirs d'étudiante... J'aime y flaner, y tourner, y virer, y promener, y arpenter le bitume ! Vous pouvez voir en haut... Lire la suite

    Par  Virginieb
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Où je ne comprends pas pourquoi plus personne ne veut jouer avec moi...

    comprends pourquoi plus personne veut jouer avec moi...

    Vous ne comprenez pas le rapport entre ces deux photos ? Il y en a un et je vous donne l'explication ci-dessous ! Partie de jeu des Incollables (genre de Trivia... Lire la suite

    Par  Papote
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Avignon

    Avignon

    Avignon, surnommée la << cité des papes >> en raison de l’installation des papes de 1309 à 1423.Le pont d’Avignon... Lire la suite

    Par  Urson Callaert
    PHOTOS, TALENTS

A propos de l’auteur


Mamancelib 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog