Magazine Cinéma

Fatale

Publié le 31 juillet 2009 par Olivier Walmacq

fatale1992sb0

genre: drame
Année: 1992
durée: 1h50

l'histoire: La vie de Stephen Fleming, un parlementaire conservateur, promu secrétaire d'Etat, va être bouleversée par sa rencontre avec Anna, l'amie de son fils.

la critique de Eelsoliver:

L'histoire d'une passion déchirante qui va ruiner un politicien de renom, appelé à faire une grande carrière. Tel est le scénario de Fatale réalisé par Louis Malle en 1992.
Afin de nous faire avaler cette histoire d'amour, le réalisateur a l'intelligence de choisir deux grands acteurs, Jeremy Irons et Juliette Binoche.

Les deux interprètes sont plutôt convaincants dans leurs rôles, surtout Jeremy Irons, soudainement épris et fou amoureux de la nouvelle petite amie de son fils.
Son amour pour elle toune à la paranoïa et à l'obsession: il la suit, la surveille et l'espionne. Mais paradoxalement, il hésite à aller vers elle.

Finalement, il finira par pénétrer chez elle et par lui avouer ce qu'il ressent. Entre les deux tourtereaux, c'est la passion absolue. Ce qui donne lieu à quelques scènes érotiques.
Et Louis Malle retranscrit parfaitement l'amour presque animal qui unit ces deux êtres. Mais comme le stipule le titre du film, cette passion sera fatale au politicien.

Et oui, les journeaux en quête de sensations et de tromperies, finiront par découvrir la vérité. Le film prendra alors des allures d'une véritable tragédie.
Pourtant, malgré une mise en scène de qualité et des acteurs en rendez-vous, fatale peine à accrocher. En effet, le film n'explique jamais pourquoi ce politicien tombe fou amoureux de cette femme mystérieuse. Louis Malle s'est montré plus inspiré par le passé.
Pas nul, loin de là, mais un film mineur.

note: 11/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines