Magazine Cinéma

Crank 2, film sous acides

Par Sukie

Posted by sukie on July 31st, 2009

crank2
Je viens de regarder un film phé-no-mé-nal. Genre, je n’ai jamais vu ça de ma vie et pourtant j’ai vu pas mal de choses dans le genre zarbi!

Entre midi et deux, alors que Babozor et moi graillions nos pizzas devant la télé, on s’est maté Crank 2 High Voltage. VF, c’est littéralement la suite du film Haute Tension sorti en 2007 et mettant en scène un Jason Statham qui, dans la peau de Chélios, tueur à gage, après avoir été empoisonné, est obligé d’être en perpétuel mouvement pour stimuler son adréline sous peine de mourir d’un instant à l’autre. Si ce premier volet restait relativement classsique malgré une mise en scène assez péchue boostée par le scénario, sa suite s’apparente à un film hallucinant, réalisée certainement par deux mecs sous acides (Mark Neveldine & Brian Taylor).

crank2_4_1280

Le plus surprenant c’est que ce sont les mêmes réals que sur le premier volet. Pourtant on assiste à un grand écart, du style un grand prix de F1 versus la course annuelle de voitures à pédale de ta bourgade.  C’est pas une claque que l’on s’est pris. Je suis sortie de là complétement lobotomisée.

crank2_1_1024

On prend les mêmes et on recommence. Jason reprend sa course folle, cette fois-ci pour récupérer son coeur qui a été remplacé par une batterie. Imaginez le mec qui cherche perpétuellement à se recharger. Ca donne des scènes plutôt cocasses. Pas de véritable scénario mais visuellement, ça tourbillonne. Gunfights, nanas dénudées se prenant des bullets dans la tête et les seins silliconés, personnages trop spaces avec des concepts trop funky (genre le Full Body Tourette, géniallissime)

crank-2-high-voltage-1792

A première vue, ce film, c’est du grand n’importe quoi et si t’essaies d’intellectualiser ne serait-ce qu’une demi seconde du film, t’es foutu. La réalisation est plutôt bien chiadée et l’on se croirait dans un jeu vidéo d’une heure et demi, entrecoupé de clins d’oeil (on y aperçoit un membre de Linkin Park, Geri Halliwell, David Carradine…), de blagues salaces, d’effets visuels qui pourraient paraitre kitch mais qui rendent le film encore plus jouissif.

crank2_5_800

Attention film de nerds à prendre au 346ème degré.

Sortie française prochainement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sukie 1316 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines