Magazine

Il ne faut pas polluer...mais si c'est deja fait , qu'est-ce qu'on fait ?

Publié le 29 juillet 2009 par Asclepios

Que pouvons-nous englober dans les maladies de l'environnement ?

1) De nombreuses maladies dont l'étiologie est affirmée comme inconnue par les pouvoirs publics. Ce qui implique de nombreux malades, qui pourraient trouver une amélioration (voire la guérison) de leur maladie, grâce aux thérapies de désintoxication proposées par la médecine environnementale :

- Cancers
- Maladie d'Alzheimer et autres maladies neurodégénératives
- Maladie de Parkinson
- Diabète
- Asthme
- Allergies, Eczéma, Zona
- Dépression
- Sclérose en plaques et autres scléroses
- Maladie de Crohn et autres maladies auto-immunes
- Fibromyalgie, Syndrome de fatigue chronique
- Spasmophilie, Tétanie
- Hyperactivité, Autisme, Dyslexie
- Epilepsie

2) De nombreux symptômes, qui n'ont pas reçus "l'étiquette" d'une maladie, mais qui sont particulièrement lourds et handicapants dans la vie quotidienne :

- Infections chroniques
- Mycoses chroniques
- Migraines récidivantes et rebelles à tout traitement
- Douleurs articulaires et musculaires
- Fatigue intense et ne cédant pas avec du repos
- Problèmes de mémoire et de concentration
- Hypoglycémie
- Problèmes de peau (prurit par ex.)
- Difficultés à respirer, oppression de la poitrine
- Spasmes, mouvements involontaires, tremblements, difficultés de coordination des mouvements
- Fourmillements, engourdissement, gonflement des extrémités
- Maux d'estomac, troubles digestifs (qui s'améliorent en suivant un régime sans produits laitiers et sans gluten : c'est un signe d'une possible intoxication)
- Troubles cardiaques
- Pertes de cheveux
- Acouphènes
- Réduction du champ visuel
- Fièvre persistante
- Névralgies faciales
- Problèmes de bouche (goût métallique, inflammations, déchaussement des dents, coloration des gencives)
- Difficultés à avoir des enfants (fausses couches, foetus malformés, etc.)
- Irritabilité, angoisses, instabilité de l'humeur
- Vertiges, pertes d'équilibre
- etc., etc.

Beaucoup de ces maladies sont dues aux métaux lourds, dont les antidotes existent : les chélateurs (DMPS, DMSA, EDTA, etc.). Mais les Centres antipoisons les administrent seulement aux personnes victimes d'intoxication aiguë. Tous les autres malades, qui sont en contact à petites doses mais régulières avec ces poisons, sont ignorés.

Cette situation doit cesser ! Nous avons le droit de savoir si nous avons dans le corps de l'arsenic, du mercure, du cadmium, du plomb, et autres poisons ! Et si nous en avons effectivement, nous avons le droit légitime d'avoir accès aux antidotes, comme nos voisins les allemands ou les britanniques !

Chaque famille, chaque foyer est concerné par ce scandale !
MOBILISONS-NOUS !


A consulter : le site de l'association Antidote Europe
- 1 million de morts en Europe du aux produits chimiques, et des millions d'autres malades...
- 28 substances évaluées par la toxicologie scientifique


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Asclepios 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte