Magazine

Denis darzacq

Publié le 01 août 2009 par Nicole Guichard

Le supermarché, piste d'envol pour le monde de Denis Darzacq : Panique au supermarché : entre les rayonnages de boîtes de thon et les emballages de fromage sous vide, des jeunes gens se sont arrêtés dans l'air, suspendus, leurs pieds au-dessus du sol. Est-ce qu'ils tombent ? Est-ce qu'ils s'envolent ? La remarquable série de Denis Darzacq, Hyper, exposée aux Rencontres d'Arles, cultive volontairement l'ambiguïté. Entre chute et décollage, on ne sait pas très bien où ils en sont. Mais cet infime moment, capturé par la photographie, où ils sont figés dans le temps et l'espace, est d'une grâce saisissante. Les corps sont courbés à l'extrême, les bras tendus ou ramassés, le regard dans le vague, très loin des rayons du supermarché. Dans ces lieux si pauvres de sens, parmi ces objets criards, la magie opère. Denis Darzacq, 48 ans, mène depuis longtemps un travail sensible sur la confrontation des corps et de la ville. Sa précédente série, La Chute (2005-2006), montrait déjà des jeunes gens saisis en vol dans des extérieurs urbains. Claire Guillot-Le Monde-30.07.09-Lire la suite...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicole Guichard 75 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte