Magazine Humeur

ORAN: «Libris», un réseau pour promouvoir la lecture

Publié le 01 août 2009 par Ahmed Hanifi

Le Quotidien d'Oran, samedi 01 août 2009
par El Kébir A.

Un séminaire oeuvrant à la promotion de la lecture et à la bonne gestion des bibliothèques s'est tenu la semaine passée à Oran, au cours duquel toutes sortes d'associations à caractère social ou culturel ont participé. Ces trois jours de séminaire viennent clore ainsi la formation du réseau Libris, oeuvrant pour «la mise en place d'espaces de lecture».

Libris est un réseau d'associations culturelles en Algérie : son objectif est de créer des espaces culturels ou des bibliothèques au profit des enfants et des jeunes. «La culture reste pour beaucoup un luxe réservé aux nantis. Pourtant, nous savons combien cela est faux. La culture n'est pas et ne devrait pas être un luxe, car elle procure l'aisance spirituelle qui permet à chacun de se déterminer, de se situer dans la société et plus largement dans le monde, de se confronter aux autres sans complexe et d'aller de l'avant d'un pas sûr».
Les principales actions que mène ce réseau sont l'organisation de séminaires de formation aux techniques de gestion et d'animation des bibliothèques associatives au profit des associations et des centres culturels ; l'organisation de rencontres inter-associations ; l'élaboration d'un catalogue des associations oeuvrant dans le domaine culturel et littéraire ; la formation de guides des animations et, pour finir, la création d'un site Web détaillant les moindres actions du réseau et dont la mise à jour est régulière.
Quant aux objectifs fixés par Libris, on peut citer la multiplication des espaces de lecture et de bibliothèques associatives, la professionnalisation dans la gestion des bibliothèques et pour les rendre attractives ; l'orientation des associations sur les possibilités de financement de leurs projets ; l'aide au montage des projets orientés vers le développement de la lecture publique.
Pour ce qui est des associations et centres culturels ayant déjà adhéré au réseau, la liste est pour le moins longue. Pour ce qui concerne les associations d'Oran, on peut compter : Le Petit Lecteur, Bel Horizon, le Souk d'Oran, Smile Oran, Acla, Fard, l'Association d'aide aux enfants cancéreux, MSI, la Fondation Abdelkader Alloula, ainsi que tous les centres culturels que compte la ville.
Pour les autres wilaya, Libris compte des associations venant de Tlemcen (la Grande Maison de Tlemcen), Nedroma (El-Mouahidia), Béni-Saf (Bouhmidi), Sidi-Bel-Abbès (Paroles et Ecriture), Constantine (El-Amel, Shems), Akbou (l'Etoile culturelle), Ghardaïa (Tofola Saïda), Aïn-Témouchent (la Direction de la culture). Il faut préciser au passage que cette liste reste pour l'heure ouverte à toute autre association désirant adhérer à ce réseau.
Par ailleurs, il est à signaler que le réseau Libris a été créé à l'initiative de l'association culturelle oranaise Le Petit Lecteur, dont la présidente, Amina Izarouken, nous a informé, en marge du séminaire, de la création du projet Bibliobus : «Ce sera une sorte de bibliothèque mobile avec laquelle on essaiera de toucher toutes les zones enclavées de la wilaya. Ce projet doit se concrétiser avant la fin de l'année». Le but de Bibliobus, nous dit-elle encore, c'est d'encourager l'écriture au profil de la littérature de jeunesse et d'éditer alors les meilleurs contes du terroir.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ahmed Hanifi 147 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines