Magazine Cinéma

"Massacre à la tronçonneuse, le commencement" : un outil et une peau.

Par Loulouti
C'était le 22 août 2007 que je vous proposais ceci : que le temps passe vite.
Les plus grands tueurs en série de l'histoire du cinéma ont chacun leurs attributs, que ce soit Jason Voorhees avec son masque de hockey ou Freddy Krueger avec ses griffes.
Le charmant Thomas Hewitt ne déroge pas à la règle puisqu'il est mondialement connu sous le nomde Leatherface.
Regardez ces deux scènes, extraites de "Massacre à la tronçonneuse, le commencement" et observez comment il a justement acquis ses propres signes distinctifs : une tronçonneuse et une peau humaine recouvrant son visage hideux (qui le reste d'ailleurs).

Ce qui suit peut vous choquer. Ames sensibles s'abstenir
(je suis sûr que cet avertissement va vous inciter au contraire à regarder ces images)


massacre à la tronçonneuse le commencement
envoyé par samom78
massacre à la tronçonneuse le commencement
envoyé par samom78




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Loulouti 213 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines