Magazine Culture

Quarantaine

Publié le 01 août 2009 par Rendez-Vous Du Patrimoine
Quarantaine
Cliché Eric Gaillard/Reuters L'épisode du "Voyager of the seas" immobilisé pour cause de H1N1 dans le port de Marseille, rappelle, qu'on le veuille ou non, l'arrivée du Grand Saint-Antoine le 25 mai 1720.
Porteur du bacille de la peste, ce navire marchand, une "flûte hollandaise" revenue de Syrie, et surtout l'absence de précautions pour de basses raisons mercantiles, fut cause de la mort de 220 000 personnes en Provence et d'un véritable traumatisme.Quarantaine
Autres temps, autres moeurs, le palace flottant, avec son nom anglo-saxon qui fleure bon les eaux internationales, accueille 3600 passagers et 1500 membres d'équipage pour le seul plaisir de la croisière : une vraie ville sur la mer ! Mais les virus n'ont pas de frontières et le principe de précaution a encore de beaux jours devant lui.
Merci pour votre lecture ! Thank you for reading !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rendez-Vous Du Patrimoine 77 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine