Magazine

37,2

Publié le 01 août 2009 par Xavier1
Le matin




A propos de cette bêtise du bulletin de santé du président de la République, mon avis est véritablement direct et sans concession. Tout n’est que bêtise et crétinerie.
J’éprouve un mépris hautin pour ces gens qui s’intéressent à la vie privée des politiciens. Vie privée fade, sans intérêt, triste et tout aussi ridicule que les catalogues de gaines et autres ceintures herniaires pour les vieilles ménopausée obèses.  On peut comprendre certains gérontophiles fascinés par les plus de 80 ans et les présidents de la République incompétents et  fous mais quand même. Bref, quand on se comporte de la sorte, c’est-à-dire savoir si la prostate du président va bien, c’est qu’on a un problème dans sa tête.
L’état de santé du président de la République ne concerne pas les français.  C’est complètement ridicule. C’est une forme d’angoisse primaire enfantine et immature donc;  de celles et ceux qui se prétendent adultes qui doit être traitée dans un premier temps par une forme simple, cesser de lire les colonnes de faits divers dans les journaux et surtout de cesser de regarder la télévision.
Dans un deuxième temps si les symptômes persistes, il faut consulter un médecin ou un psychologue. Cette manie qu’on prit les français de regarder par les trous de serrure pour savoir ce qui se passe dans la vie des autres au lieu de faire de la leur, leur propre vie, un chef-d’œuvre. C’est du voyeurisme, du crétinisme, du cynisme, un canal du tout à l’égout et une forme de pensée négative qui doit être traitée en psychiatrie si nécessaire.
Pourquoi faire au juste vouloir faire connaitre l‘état de santé du président? Pour satisfaire une curiosité malsaine à ces gens stupides qui se mettent à genoux devant un footballeur? Est-ce si utile que cela à la Nation de savoir s’il est malade ou non le président de la République?
Et la dignité de la personne humaine, on en fait quoi? Il est si important que cela le président de la République pour qu’on l’emmerde à ce point sur son état de santé? Je précise que je ne prends pas la défense de Sarkozy. Mais la défense d’un être humain et d’une fonction.  Sarkozy, je l’enterre à chaque fois que j’en ai l’occasion. Et je ne me gêne pas pour le faire piquer du nez dans les sondages.
Le président n’est pas le roi, il n‘est qu‘un ultra haut fonctionnaire, un chef d‘orchestre au service normalement de l‘intérêt général. Et pourquoi pas alors dans ce cas si nous le prenons pour le roi, pourquoi ne pas le regarder en train de manger à table tel Gargantua (il parait que Sarkozy engloutit des quantités de nourritures pantagruéliques) et le regarder en train de se réveiller le matin avec un orchestre de chambre et applaudir dès qu‘il met ses pieds dans ses savates et qu‘il prend la direction de la salle de bain en se dandinant douloureusement?  Non mais quel délire. C’est pourtant ce qui se passe quand il part en vacances dans le sud de la France avec tout son Barnum, c’est un cirque authentique Sarkozy quand il se déplace avec ses malles, ses valises, ses médecins et tout le fatras de grooms et autres laquets. Il ne manque plus que les lions, les clowns, les jongleurs et la femme à barbe pour compléter le tableau.
Si bulletin de santé doit être publié c’est celui du Premier Ministre en raison de la charge de travail monstrueuse qu’il lui tombe dessus  au quotidien. C’est lui le fusible, c’est lui le vrai patron, j‘ai une pensée pour lui. Pas le président. C’est une maladie mentale. C’est de l’idolâtrie, du veau d’or, et des malheureux qui n’ont aucune vie privée, ou aucun travail voire aucune personnalité, adeptes de ce genre de choses: les trous de serrures,  j’en croise tous les jours. Des imbéciles, des crétins, des débiles des petites frappes, des demi-sels, des petits maquereaux à la noix, des jeunes cons, des vieux cons qui se mettent à genoux devant n’importe quelle célébrité parce qu’ils ont de l’argent. Les célébrités avec du fric fascinent les jeunes comme les vieux, c’est à dire tous les  crétins qui regardent la télévision.
Jamais ces gens là ne respecteront un écrivain, ou un scientifique qui gagne le SMIC. Au contraire, ils vont même les insulter.
Voilà comment on traite les cerveaux en France, on les traine dans la boue et on les insulte.



Xavier  Jaffré

VAC  PRESSE

www.xavier-jaffre.info 2004-2009

infos, biomédical, entreprise, actualités,  politique
X.J CONSULTANTS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Xavier1 90 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog