Magazine Rugby

Les patrons, c'est les Boks !

Publié le 01 août 2009 par Ansolo

Actuellement, qu'on apprécie ou non le jeu quelque peu unidimensionnel des Springboks, force est de constater qu'ils sont pour l'instant devant les autres.

C'est en tout cas l'impression qu'on peut avoir après le match qui opposait aujourd'hui l'Afrique du Sud à la Nouvelle-Zélande dans le cadre de la troisième journée du Tri Nations.

Même si les Blacks nous font l'impression d'être en deçà de leur niveau "habituel", le match d'aujourd'hui a été impressionant d'engagement et a donné lieu à quelques belles phases de jeu.

A l'intensité physique des Boks (qui leur a valu deux cartons jaunes),es Blacks ont opposé - par intermittence malheureusement, un jeu de mouvement qu'on ne leur avait plus vu depuis quelques temps.

Mais à trop se débarasser du ballon par un jeu au pied approximatif, les hommes du capitaine Richie McCaw ne sont pas parvenu à ébranler la confiance...massive des champions du monde. A l'image de leur ouvreur, Morné Steyn, les Boks ont fait preuve d'une grande efficacité, sans pourtant éblouir par leur jeu. C'est simple, direct, sans fioriture. Et ça gagne.

A vrai dire, on ne voit pas trop comment ce Tri-Nations pourrait échapper aux hommes de Peter de Villiers. Il y avait d'ailleurs beau temps que les Springboks n'avaient pas remporté deux matches d'une série face aux Blacks. Onze ans exactement. C'est dire combien la victoire d'aujourd'hui fait figure de symbole.

Le point fort des Boks est sans conteste leur capacité à porter le ballon et à imposer un défis physique de tous les instants à leurs adversaires. Ce n'est certes pas nouveau, et leurs succès en Coupe du Monde 95 et 2007 ont été batis sur le combat. La solidité en mêlée et l'alignement redoutable en touche permet aux Sud-Africains de disposer de nombreux et propres ballons d'attaque. La défense est quant à elle très au point, et parait savoir s'adapter à l'adversaire.

A cet égard, contre les Blacks, les coéquipiers de Victor Matfield ont privilégié une défense inversée, pour couper les extérieurs et éviter de subir les accélérations des deux ailiers Néo-Zélandais. Et cette fois, ils n'ont pas eu trop de saute de concentration, comme ce fut le cas la semaine passée. Cela valait d'ailleurs mieux pour eux, car les Néo-Zélandais avaient décidé de se passer le ballon. Mais c'est surtout en contre que les joueurs à la fougère ont créé le plus de danger, marquant d'ailleurs un très bel essai par leur 2ème ligne Isaac Ross.

Cependant, en assurant proprement leur conquête et en conservant le ballon au gré de rucks bien négociés, les Boks ont poussé les défenseurs Blacks à faire beaucoup de fautes (notamment Richie McCaw, auquel l'arbitre Gallois Nigel Owens n'a pas laissé la liberté habituelle dans les regroupements, ce qui l'a empêché d'avoir son rendement habituel).

Quand, en plus, le buteur Sud-Africain "claque" un 8 sur 9 aux tirs au but, on se dit que la mission était aujourd'hui impossible pour les hommes de Graham Henry.

31 - 19 au final, et une solide première place au classement pour les Boks. En attendant un très alléchant Afrique du Sud - Australie, la semaine prochaine.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ansolo 109 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines