Magazine Cyclisme

France sur piste : VICTOIRE CONTESTÉE DE BAUGÉ

Publié le 03 août 2009 par Roltiss @roltiss
France sur piste : VICTOIRE CONTESTÉE DE BAUGÉ
Kevin Sireau, à gauche sur la photo : « Je ne suis pas déçu par la défaite mais vexé par la décision des arbitres. »

www.lanouvellerepublique.fr/
Autorisation du 03.02.2005
Grégory Baugé est devenu, dans la polémique, champion de France de vitesse individuelle samedi en Guadeloupe où il a battu en finale Kevin Sireau.
 
Grégory Baugé, déjà titré en 2007 et absent des championnats nationaux l'an dernier en raison d'une blessure, s'est imposé deux manches à une face au récent champion d'Europe Espoirs de l'épreuve reine de la piste.
Battu dans la première manche, Baugé a profité de la disqualification très contestée de son adversaire dans le deuxième match avant de conclure victorieusement. Les commissaires ont estimé que Sireau avait quitté sa ligne dans la dernière ligne droite et l'ont sanctionné par un déclassement que le coureur a jugé « inadmissible ».
 
Un déclassement étonnant
 
« Je ne suis pas déçu par la défaite mais vexé par la décision des arbitres », a expliqué Sireau qui avait gagné la deuxième manche et se voyait déjà champion de France. « Kévin quitte un bref instant sa ligne de quelques centimètres, certes, mais il n'y a aucune volonté de gêner Grégory. Je pense d'ailleurs que Greg a été étonné par ce déclassement. C'est rageant. C'est une décision sévère », estimait Arnaud Tournant, directeur sportif de Sireau chez Cofidis. Perturbé par la décision du jury, Sireau a ensuite commis une erreur dans la belle décisive. « La rage a pris le pas sur la lucidité. Kévin a voulu passer en force, c'était une erreur », notait son entraîneur Benoît Vêtu.
 
Un titre pour une grand-mère
 
Grégory Baugé, 24 ans, n'a pas commenté pas la décision des arbitres préférant « profiter du bonheur de s'imposer devant (sa) famille et (ses) amis ». « Ma grand-mère ne m'avait jamais vu rouler ici en Guadeloupe. Je voulais ce titre pour elle surtout. Gagner ici avec le maillot de champion du monde sur les épaules, c'est une émotion extraordinaire », confiait Baugé devant trois mille supporteurs aux anges.
Dans l'autre finale de la soirée, celle de la course aux points élites messieurs, Vivien Brisse (Aquitaine) s'est imposé devant Benoît Daeninck (Picardie) et Guillaume Perrot (Rhône-Alpes).

Baugé, la victoire du cœur


> Lire l'article

 

www.lanouvellerepublique.fr/
Autorisation du 03.02.2005

L'argent pour Sireau
 
Le licencié de l'AC Bas-Berry a remporté dans la nuit de samedi à dimanche la deuxième place en vitesse individuelle lors des championnats de France de Baie-Mahault. Après avoir disposé en demi-finale de son coéquipier de Cofidis, Mickaël Bourgain, il s'est incliné en finale face au favori, le Cristollien Grégory Baugé. D'origine guadeloupéenne, « Tiger Baugé » a néanmoins eu recours à la belle pour battre Sireau.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roltiss 200 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines