Magazine High tech

le blog telecoms "essaie" d'interroger (...) les operateurs telecoms, le Gie PREVENTEL et la CNIL : "comment "interpretent ils" l'article L. 11 du Code des Postes et Télécommunications electroniques ?",

Publié le 03 août 2009 par Telecoms
le blog telecoms "essaie" d'interroger (...) les operateurs telecoms, le Gie PREVENTEL et la CNIL : "comment  "interpretent ils" l'article L. 11 du Code des Postes et Télécommunications electroniques ?", le Gie PREVENTEL? c'est quoi ?, PREVENTEL désigne le fichier, dénommé en réalité « Base Prévention des Impayés », dont l’exploitation est assurée par le Gie PREVENTEL  pour le compte de ses membres, qui sont ses membres ?, BOUYGUES TELECOM, CORIOLIS TELECOM, DEBITEL France, NEUF CEGETEL, NRJ MOBILE, OMER TELECOM, ORANGE France, ORANGE Réunion, SFR, SRR, FRNET2 (ex TELE2 France) et TELE2 MOBILE, quand a  il été créé ?, en 1998, qu'est ce qui le compose ?, le Gie PREVENTEL a donc mis en place, dans le respect de la Loi Informatique et Libertés, une base de données informatisée, la « Base Prévention des Impayés », une base prévention des impayés, c'est quoi ?, elle rassemble les identités des abonnés qui n’ont pas honoré leur facture de télécommunications auprès de telle ou telle société membre du GIE, ainsi que celles des personnes ou entreprises qui ont présenté des pièces justificatives falsifiées ou des renseignements inexacts lors de la souscription du contrat d’abonnement, comment cela fonctionne et qui l'utilise alors ?, cette base permet aux membres du Gie PREVENTEL de vérifier si l’un de leurs abonnés ou de leurs prospects est défaillant à l’égard d’autres membres du GIE et de prendre alors des dispositions pour éviter un nouvel impayé, combien de temps les informations personnelles sont elles conservées par le Gie PREVENTEL ?, cette information n'est pas "accessible" directement sur le site Gie PREVENTEL, il faut aller sur le site de la CNIL : "Dès le règlement complet de la dette, le membre du GIE Préventel à l’origine de l’inscription effectue la main levée. En tout état de cause, à l’expiration d’un délai de 3 ans (ce délai est porté à 5 ans lorsque la personne physique ou morale concernée fait l’objet d’au moins trois inscriptions, simultanément, à une date donnée)", que dit l'article L. 11 du Code des Postes et Télécommunications electroniques ?, il prévoit une prescription d'un an (1) pour toutes les factures de telephone et d'internet, puisque le délai de prescription est fixé à un (1) an, comment se fait il alors que le Gie PREVENTEL puisse, avec l'aval de la CNIL et des opérateurs qui le composent, "adapter" la loi en transformant un délai d'un (1) an en trois (3) ans ou cinq (5) ans ?, lorsqu'on est adepte de la "culture du résultat", la "transparence" est indispensable, il est donc normal de vous tenir régulièrement informés des suites données à cette démarche par les differents acteurs cités ci dessus, contacter les operateurs telecoms ne semble pas difficile..., contacter Didier GASSE, conseiller maitre à la cour des comptes, chargé du secteur des telecommunications & reseaux au sein de la CNIL, ainsi que Alex TÜRK, le président de la CNIL, ne devrait pas etre mission impossible, par contre..., contacter le Gie PREVENTEL semble etre une mission "assez difficile"  , le site internet ne "semble" pas répondre aux simples obligations légales de mettre à disposition de ses lecteurs les moyens de contacter une quelconque personne de façon simple (une adresse, un lien vers un "contact", un numero de telephone ?,...,); mission impossible ?, sans doute allons nous y arriver..., en attendant la suite, à votre tour posez vous cette question et posez la donc à vos...fournisseurs telecoms !, moi je la transmet aux interessés pour avoir leur "avis"...,à suivre...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Telecoms 81 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines