Magazine

Le statut

Publié le 03 août 2009 par Xavier1
Auto entrepreneur
Ce statut devient de plus  en plus populaire et répond réellement aux besoins de la population. Ou plutôt d’une certaine catégorie. Simplification des démarches administratives et surtout simplifications fiscales à l’extrême.  Il était temps car, nombreuses étaient les personnes  qui travaillent au noir comme on dit.
Ce statut était attendu depuis très longtemps car réellement le  système précédant en particulier  celui de la profession libérale était impossible à vivre pour un entrepreneur débutant. Et même avec des capitaux, la pérennité de l’entreprise n’était pas garantie.
Les spécialistes pensent que certains auto entrepreneurs n’iront pas jusqu’au bout, non pas par faillite personnelle, mais par manque d’énergie ou bien parce que le produit ou le service vendu ne trouvent pas de clientèle. Mais ce sera surtout et avant tout du au fait que les auto entrepreneurs ne sont pas accompagnés. L’idéal serait que des clubs d’auto entrepreneurs naissent dans chaque département et pourquoi pas dans chaque grande ville afin que ceux-ci se sentent moins seuls et puissent bénéficier de conseils stratégiques pour se faire connaitre et séduire une clientèle potentielle et fidéliser celle acquise.
Il faut le savoir, auto entrepreneur demande de la passion si les ambitions sont grandes, c’est-à-dire de vivre avec son travail ou d’en faire un complément de revenu équivalent à celui du salaire perçu dans l’emploi actuel, qu‘il faudra travailler très dur.
En effet, vous pouvez être fonctionnaire ou travailler dans le privé et être aussi auto entrepreneur. Le statut limite considérablement les risques de défaillance et je dois dire que pour faire faillite dans le régime auto entrepreneur qu’il faut vraiment le vouloir car question endettement, à moins de faire un crédit à la banque et de ne pas être capable de le rembourser par la suite il faut le faire exprès.
Auto entrepreneur demande beaucoup d’énergie si vous comptez en vivre car la prospection peut s’avérer terriblement difficile si vous n’êtes pas habituez à ne compter que sur vous-mêmes. Les clients ne viennent pas seuls. Il faut aller les chercher avec les moyens que vous possédez, qu’ils soient nombreux ou insignifiants, il vous faut de toute façon des prospectus et des cartes de visites pour vous faire connaitre dans les débuts. Faites aussi connaitre votre activité chez vos amis et votre famille; ça aide à faire venir les clients.

Xavier  Jaffré



VAC  PRESSE

www.xavier-jaffre.info 2004-2009

infos, biomédical, entreprise, actualités,  politique
X.J CONSULTANTS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Xavier1 90 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte