Magazine Cinéma

Land Of The Lost: Le Vrai Monde Perdu

Par Nemosandman

Land Of The Lost: Le Vrai Monde Perdu

Voici un film à classer dans la petite collection jouissive des petites perles scintifico délirantes au coté du premier Ghostbusters ou encore du cultissime Buckaroo Banzai. “Land Of The Lost” est donc une comédie de science fiction librement inspirée d’une série américaine éponyme inconnue chez nous.

LAnd of the Lost 1

Le pitch:
Dr. Rick Marshall est un “Misfit of Science”, un physicien banni de la communauté scientifique pour avoir défendue une théorie quantique que lui seul défend. Avec Holly, jeune physicienne uninversitaire et Will un péquenaud haut en couleur ils vont mettre la théorie en pratique et découvrir une autre dimension, Le Monde Perdu ou se mêle préhistoire et futur lointain. Ils se retrouvent sans armes ni habilité spéciale pour survivre dans cet univers où se côtoient dinosaures en maraude et autres créatures fantastiques d’un autre monde – un pays riche en visions spectaculaires et effets comiques hors normes.

Land Of The Lost: Le Vrai Monde Perdu

Ils adopteront un primate du nom de Chaka, tout droit sortit de 2001 L’Odyssée de l’Espace, deviendront incollable sur “Chorus Line”, seront l’objet d’une vendetta d’un T-Rex déshonoré, mangeront du crabe géant, se feront piquer par un moustique vampire et croiseront le destin des hommes reptiles du futur.

Land Of The Lost: Le Vrai Monde Perdu

Land of the Lost est impossible à raconter. Je pense que chaque spectateur y ira de sa version. Les fans de Will Ferrel ne seront pas déçu. Il est en roule libre du début à la fin. Anna Friel (Pushing Daisies) est plus mimi que jamais en scientifique débrouillarde. On retrouve le très talentueux Denny McBride (Tonnerre sous les Tropiques et Underworld).
Land Of The Lost s’apparente à un tour de manège truffé de clins d’oeil à la pop culture. Les héros digressent plus vite que leurs ombres, passant de l’Art De Se Faire Des Ennemis Au Près Des Dinosaures à la redécouverte de l’Autopitch de Cher (Do you believe in love after love) en touchant une porte multi dimensionnelle…. Vous voyez ce que je veux dire ? Non ? C’est normal les scénaristes sont fous. D’ailleurs l’un d’entre eux fait une apparition en Caméo (en vendeur de glace dévoré par des vélociraptors attirés par la musique de son camion…).

Land Of The Lost: Le Vrai Monde Perdu

La mise en scène est soignée, tout comme la photographie et les effets spéciaux. La grande classe pour donner corps à cette dimension perdue. Les scènes d’actions les plus folles peuvent être filmées à l’ancienne mais aussi bénéficier de la frénésie d’une caméra à l’épaule façon “The Shield”.
Bon en attendant, vous voilà servi: Land Of The Lost est un vrai film Pop Corn à voir de préférence en V.O. .
En sortant vous aurez l’envie d’adopter Shaka, un T. rex ou encore Anna Friel, ce sera au choix. Mais vous aurez aussi furieusement envie d’y retourner pour le partager entre amis !

Land Of The Lost: Le Vrai Monde Perdu


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nemosandman 140 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines