Magazine Poésie

Comme des enfants

Par Papote

Alors tu vois, comme tout se mêle
Et du coeur a tes lèvres, je deviens un casse-tête
Ton rire me crie, de te lâcher
Avant de perdre prise, et d'abandonner
Car je ne t'en demanderai jamais autant
Déjà que tu me traites, comme un grand enfant
Nous avons trop rien, a risquer
A part nos vies qu'on laisse de côté
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort
C'en est assez de ces dédoublements
C'est plus dure à faire, qu'autrement
Car sans rire c'est plus facile de rêver
A ce qu'on ne pourra, jamais plus toucher
On se prend la main, comme des enfants
Le bonheur aux lèvres, un peu naïvement
Et on marche ensemble, d'un pas décidé
Alors que nos têtes nous crient de tout arrêter
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort
Encore, et moi je t'aime un peu plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort
Malgré ça il, m'aime encore, et moi je t'aime un plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort

Coeur de Pirate

A bientôt !

La Papote


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Comme il fait blanc (Maurice Carême)

    Comme fait blanc (Maurice Carême)

    Comme il fait beau, comme il fait blanc! Il a neigé. sur les jardins et sur les bancs, Il y a des milliers de moutons. Ils ont brouté Tout l’horizon. Le ciel es... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE, TALENTS
  • Elle est comme la Lumière (Emily Dickinson)

    Elle comme Lumière (Emily Dickinson)

    “Elle est comme la Lumière – Délice Sans artifice - Mélodie sans âge – à l’oreille - Comme l’Abeille - Elle est comme les Forêts – secrète - Sans phrases – comm... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE, TALENTS
  • Comme une orange

    Comme orange

    Sa bouche juteuse comme une orange Et sa peau douce comme du lin M'attirent un peu plus vers l'étrange Comme pour mieux calmer ma faim. (06.01. Lire la suite

    Par  Elisabeth Leroy
    POÉSIE, TALENTS
  • Comme la douce souvenance d’une source (Georges Drano)

    Comme douce souvenance d’une source (Georges Drano)

    Comme la douce souvenance d’une source Toutes les fleurs se penchent sur ton épaule Lorsque tu dors Et le soleil se hâte dans sa course Pour rattraper vivant to... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE, TALENTS
  • Comme...

    Comme...

    Comme un je, pour dire je t’aimeComme un tu, pour dire encoreComme un vœu, pour dire continuitéComme un ciel, pour l’envers de toiComme une main, pour... Lire la suite

    Par  Bloulou
    POÉSIE, TALENTS
  • Comme un rêve (Monsieur Cinq saules)

    Comme rêve (Monsieur Cinq saules)

    Toute la nuit, ils ont joué aux nuages et à la pluie, leur désir est violent, ils ignorent le temps qui passe. La rosée inonde le cœur de sa Pivoine elle sent... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE, TALENTS
  • Comme un rire salutaire from Christian Peysson

    Comme rire salutaire from Christian Peysson

    Christian Peysson est l'auteur d'un manuscrit en ligne composé de textes versifiés à dominante pamphlétaire qu'il réserve en particulier aux artistes du monde d... Lire la suite

    Par  Adadala
    POÉSIE, TALENTS

A propos de l’auteur


Papote 9759 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines