Magazine Beaux Arts

Le phénomène Kusturica en Tunisie !

Publié le 03 août 2009 par Tuniscope.com
Avec le concert réussi au théâtre archicomble de Hammamet le samedi 1er août 2009, Emir Kusturica a prouvé être non seulement une pointure de cinéma mais aussi un chef de bande hors pair en compagnie des No Smoking Orchestra.
Cinéaste depuis 1979, Kusturica réalise un grand nombre de films à succès et obtient les prix les plus prestigieux des grands festivals de cinéma dans le monde. Il décroche par ailleurs deux palmes d’Or au Festival de Cannes, la première pour « Papa est en voyage d’affaire » en 1985 et la deuxième pour « Underground » en 1995.
Son aventure avec les No Smoking Orchestra commence en 1998. Depuis, c’est le groupe qui lui compose les chansons de ses films pour donner des albums comme « Unza Unza time », « La vie est un miracle » et « Chat noir Chat blanc ». Même avant cette expérience, la musique était un élément clé dans le cinéma d’Emir Kusturica. C’est d’ailleurs ce qui confère à son univers cinématographique toute sa spécificité qui se reconnaît dans le monde des gitans et des tziganes.
Ce style unique de rencontre de l’image et du son est arrivé à séduire un grand nombre de fans dans le monde. C’est le cas de toute une génération de tunisiens entre cinéphiles et mélomanes qui ne jurent que par la tête de Kusturica. Et c’est par lui-même, en compagnie des No Smoking Orchestra, qu’il a pu le remarquer lors de son concert à Hammamet. Le public est venu bien préparé à un grand spectacle et c’est bien ce qu’il a eu. Interrogé sur le cinéaste et sa musique, le public était plus qu’élogieux.     Narjes
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tuniscope.com 192 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte