Magazine Maladies

Les vertus de la propolis en gel, en spray ou brute

Publié le 04 août 2009 par Aromatic1953

Propolis

La propolis est, comme le pollen, un produit de la ruche, sécrété par les abeilles. L’homme l’a de tout temps utilisée pour se soigner: plaies, lésions cutanées, traumatismes, infections… Aujourd’hui, elle est appréciée pour lutter contre différentes affections, telles que rhumes, mycoses, herpès, plaies, gingivite, rhumatismes, faiblesse immunitaire… En solution liquide, en crème, en gel ou en spray, la propolis est disponible sous de nombreuses formes.

Définition et composition de la propolis

La propolis est un ensemble de substances résineuses et gommeuses sécrétées par les abeilles à partir de résines récoltées sur les bourgeons de certains arbres (marronniers, peupliers, frênes, saules, chênes). Elles y ajoutent de la cire, du pollen et différentes sécrétions. La propolis est ainsi riche en flavonoïdes et en phénols, en acides gras, et elle renferme diverses substances aromatiques, minéraux et oligo-éléments (magnésium, fer, aluminium, cuivre, silicium, nickel, zinc…), et vitamines. Sa couleur peut varier du jaune clair au brun foncé, en fonction de sa composition. Dure et friable jusqu’à 15°C, elle devient molle et malléable vers 30°C, puis collante et visqueuse au-delà.


Rôles de la propolis dans la ruche

Les abeilles l’utilisent pour colmater les fissures à l’intérieur de la ruche, et pour en aseptiser l’entrée et les cellules, notamment celles où la reine vient pondre ses œufs. La propolis permet aussi aux abeilles d’embaumer les cadavres des prédateurs ou des intrus ayant réussi à pénétrer dans la ruche, mais dont les corps sont trop gros et trop lourds pour être transportés à l’extérieur. La propolis empêche la prolifération des bactéries, et de ce fait, elle protège les abeilles des maladies et autres infections.


La propolis au cours de l’Histoire

Les Égyptiens avaient remarqué cette propriété anti-putréfaction de la propolis: eux ont aussi l’utilisaient dans leurs procédés de momification. Dans les médecines grecques et romaines, cette substance était prisée pour lutter contre de nombreux troubles. Ainsi, Aristote la recommandait contre les affections de la peau, notamment les plaies et les suppurations, quant à Pline, il la prescrivait sur les enflures, les douleurs d’origine nerveuse, les abcès, les furoncles et les ulcères cutanés. Enfin, pendant les guerres qui ont sévit au cours des siècles, la propolis a permis de soigner bien des blessures.

Aujourd’hui, si les plaies béantes, les furoncles et les suppurations ne sont plus tellement d’actualité (dans les pays dits développés, du moins), la propolis continue à soigner un grand nombre de petits maux du quotidien.


Propriétés et utilisations thérapeutiques de la propolis

  • La propolis est antiseptique et antibiotique (contre les bactéries de type streptocoques, staphylocoques, salmonelles, Escherichia coli, ou protozoaires comme Trichomonas vaginalis) et antivirale (herpès et virus grippal A2): elle s’avère utile pour traiter les infections ORL (rhinites, bronchites, pharyngites, aphtes, gingivite, parodontose, complications après une extraction dentaire…), certaines grippes, les problèmes cutanés (orgelets, blépharites, mycoses notamment dues à Candida albicans, eczéma, herpès génital) et les infections des voies urinaires et génitales (cystites, urétrites, vaginites). Elle peut être essayée seule sur ces affections, ou aider à améliorer l’efficacité de certains médicaments (antibiotiques et antifongiques notamment).
  • La propolis est également anti-inflammatoire, antispasmodique et légèrement anesthésiante: elle est ainsi recommandée en cas de douleurs articulaires et rhumatismales, arthrite, spasmes intestinaux, douleurs cutanées.
  • Elle est cicatrisante (elle active les processus de régénération tissulaire), d’où son intérêt pour soigner les plaies, les engelures, mais aussi les cors et les durillons.
  • Elle stimule les défenses immunitaires, de façon directe en activant la phagocytose des germes pathogènes et la synthèse d’anticorps, mais aussi de façon indirecte, en améliorant la résistance aux infections.
  • Enfin, la propolis est anti-oxydante: elle est ainsi employée lors de cures régénérantes (elle neutralise les radicaux libres responsables du vieillissement des cellules).


Sous quelle forme acheter de la propolis ?

La propolis s’achète en morceaux bruts et en gomme à mâcher (notamment contre les caries et autres problèmes buccaux), ou bien en spray, sous forme d’extrait liquide, ou encore en gélules (poudre), ou sous forme de teinture mère (extrait alcoolique) ou même de bonbons ou de sirop. En cosmétique, on la rencontre dans des crèmes de soin, des gels, des dentifrices, des bains de bouche, des shampooings antipelliculaires, des savons et pains d’hygiène intime… Selon le problème à traiter, choisissez la galénique la plus adaptée.

Enfin, attention aux risques d’allergie, faibles mais réels: en cas d’allergie connue aux produits apicoles, au baume du Tigre ou au peuplier baumier, il est préférable d’éviter la propolis (possibilité d’allergies croisées).

Pour en savoir plus, lisez un dossier très complet ici.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Par Zizou Ala
posté le 25 novembre à 21:48

s'il vous plus j'ai une mimoire de fin d'études sur la propolis et je chercher des informations please aider moi

A propos de l’auteur


Aromatic1953 1755 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines