Magazine En France

en famille

Publié le 03 août 2009 par Lesbottieres
  Dimanche 05 Juillet 2009 - 10ème jour      La pluie reprend en début de matinée, forte et régulière.       Nous traversons le Soungrougrou, affluent de la Casamance à Marsassoum sur un bac  qui relie les deux rives. Les vingt minutes d'attente à l'embarcadère sous la pluie et dans la boue passent très vite tant l'animation à l'embarquement est haute en couleur.           Il nous reste quelques kilomètres à parcourir pour rejoindre  Dioubour. La piste de terre rouge détrempée, les palmiers à huile et la végétation luxuriante donnent au paysage une beauté exceptionnelle.         A Dioubour, nous nous séparons en binômes et allons passer la journée dans une famille de Diolas. Celle qui nous accueille Sandrine, collègue de voyage, et moi se compose de vingt membres sur trois générations. Les présentations faites, la discussion s'engage. A mon grand regret et contrairement à ce qui se passe dans d'autres familles d'accueil, nous ne sommes pas conviés à participer à l'élaboration du repas, une fiete, plat typique à base de poisson et de riz de... Casamance bien sûr. Je goutte ce dernier pour la première fois et peut-être la dernière puisqu'il n'est pas commercialisé, même ici au Sénégal.   La préparation du thé sénégalais est très longue et répond à un rite bien précis. Le résultat obtenu est à la hauteur : délicieux ! La dernière née de la famille (6 mois) semble apprécier les bras du papy français que je suis puisque, après beaucoup de sourires et quelques gazouillis, elle s'y endort...   :-)   Dans l'après-midi, nous revêtons le boubou traditionnel et, la pluie ayant cessé depuis la mi-journée, nous faisons une petite balade digestive dans le village puis vers les rizières et les berges de la Casamance.           Le "Vieux" (surnom respectueux donné à l'Ancien de la famille et qui est également le marabout du village) et toute la famille nous font leurs adieux en fin d'après-midi. Nous regagnons notre gîte où tous les gens du village nous offrent en soirée une représentation de quelques danses traditionnelles diolas.        La pratique de ces danses est transmise de génération en génération. En ce qui concerne la toute dernière descendance, les performances et la dextérité des gosses hauts comme trois pommes nous rassurent, la coutume ne va pas se perdre de sitôt.   Comme dans beaucoup de villages à cette époque de l'année, les mangues constituent à  Dioubour la principale source de revenus des familles. Il y en a partout et elles sont... excellentes.      Attention !  Ne pas stationner sous les arbres ---) chutes de mangues      

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Famille Samoud

    Famille Samoud

    Période: le 11/09/2009 Une famille de jeunes hommes capables de cuisiner Lire la suite

    Par  Tuniscope.com
    INFO LOCALE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION, A CLASSER
  • Famille recomposée ?

    Famille recomposée

    Y’a du nouveau dans le troupeau ! Je parle bien sûr de celui des vaches municipales, ces petites Bordelaises hébergées par la commune sur un immense pré du... Lire la suite

    Par  Zappeuse
    A CLASSER
  • La Famille Sand s'agrandit!

    Famille Sand s'agrandit!

    Hier soir... par une soirée pluvieuse, le vent battant les volets... M. Sand a fait une entrée remarquée... parti soi-disant pour passer la journée avec un pote... Lire la suite

    Par  Gsand1804
    A CLASSER
  • Les bijoux de famille

    bijoux famille

    Brad Pitt et Angelina Jolie font aussi des bijoux.La collection de bijoux imaginée par les acteurs Brad Pitt et Angelina Jolie, inspirée d’une bague en forme... Lire la suite

    Par  Ghost
    A CLASSER
  • Famille

    Ma grand-tante Un pan d’histoire s’en est allé Je viens d’apprendre la mort de ma grand-tante Margarita, la soeur de mon grand-père maternel lui aussi décédé. Lire la suite

    Par  Dunia
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Famille

    Adios tia Margarita Hier nous avons accompagné les cendres de “la tia Margarita” au Jardin du Souvenir du cimetière de Bienne. J’ai vu une partie de la famille... Lire la suite

    Par  Dunia
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Brume odorante "Famille heureuse"

    Brume odorante "Famille heureuse"

    J'emprunte ce mélange bien agréable à Nérys Purchon (La Bible de l'aromathérapie - Ed. Marabout)... Dans un flacon brumisateur, mettre 5 cl de Vodka (ou d’eau d... Lire la suite

    Par  Laurence Roux-Fouillet
    BIEN-ÊTRE, CÔTÉ FEMMES

A propos de l’auteur


Lesbottieres 195 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines