Magazine

Foutriquet

Publié le 04 août 2009 par Winston

- Satanas, j’ai eu un petit frisson l’autre jour quand le petit Nicolas a fait son malaise ; il n’aurait pas fallu qu’il nous claque entre les doigts.
- Tu veux sans doute parler du Mari de la chanteuse, arf ! arf ! arf ! Moi, je l’appelle plus simplement Foutriquet, ce nom lui va très bien... Bah, il n’y avait aucune crainte à avoir mon petit Diabolo, il y en a des tas pour le remplacer. Tu sais qu’ils sont tous faits sur le même modèle maintenant ; Foutriquet n’est que le numéro de série 423. Il aurait suffi de mettre le 424 à la place.
- Ah, mais je pensais que Foutriquet était un modèle unique.
- Non, il n’est pas unique, mais c’est vrai que c’est un exemplaire particulièrement réussi. Il court, il s’agite, il brasse du vent, il roule les mécaniques, mais finit toujours par se coucher, docile comme il est. Il est nettement mieux que le 422, tu sais, celle qui est un petit peu bête et qui sourit tout le temps…
- Il a une belle gonzesse…
- Ouaip, c’est aussi un modèle très réussi. L’un ne va pas sans l’autre. La chanteuse fait fantasmer la populace pendant que Foutriquet l’encule. Oh que je suis drôle ! Mais ce qu’il y a de plus réussi chez Foutriquet c’est qu’il arrive à faire croire aux imbéciles – et Dieu sait s’ils sont nombreux – qu’il est de droite et qu’il va redonner à la France sa grandeur….ahahahaha ! ahahahaha ! Redonner à la France sa grandeur ahahah ! ahahah ! ahahaha ! Oh, il faut que je me reprenne !
- hihihi !
-  Sa grandeur… alors qu’il n’en est que le dernier fossoyeur.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Winston 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte