Magazine Jeux de hasard

Quand et comment doubler au blackjack?

Publié le 20 février 2009 par Blackja74

Quand on joue au blackjack, l’une des situations les plus favorables apparaissent lorsqu’on a la possibilité de doubler. Quand on fait un double-down, on a le droit de doubler la mise après les deux premières cartes reçues. On reçoit alors encore une carte. La plupart des casinos permettent le double-down sur n’importe quelles deux cartes (DOA), tandis que d’autres le limitent aux mains qui totalisent dix ou onze. Dans le premier cas, la règle est dans la faveur du joueur. Une autre situation favorable est quand le casino permet de doubler après le split (DAS). Tout cela a un certain effet sur l’avantage de la maison.

Si on utilise huit sabots et on a la possibilité de doubler sur n’importe quelles cartes, l’avantage de base de la maison est de -0,55
">
">
">%
. Il y a aussi d’autres règles qui s’appliquent au doublement et qui fonctionnent également pour l’augmentation ou la diminution de l’avantage de la maison.

Doubler après le split réduit l’avantage de la maison à 0,13-0,42
">
">
">%
. Doubler seulement sur 10 et 11 mène l’avantage de la maison à 0,76
">
">
">%
.

En utilisant la stratégie de base, on peut déterminer quand on doit doubler, en tenant compte des calculs mathématiques. La raison pour laquelle le doublement est tellement favorable, c’est qu’on a la possibilité de doubler la mise quand on a la meilleure chance de battre le croupier. La plupart du temps, cela se passe lorsque le croupier est le plus vulnérable, en montrant une carte qui peut le mener à un “bust“.

Les pires cartes pour le croupier sont de deux personnes.">deux personnes.">deux personnes.">2 à 6. Le plus souvent, il va perdre en montrant ces cartes. Et le double down sera couronné de succès quand il est appliqué contre celles-ci. Il y a aussi d’autres situations où l’on peut doubler avec un deux coups (ou bien que le premier mot doit être au singulier).">deux coups (ou bien que le premier mot doit être au singulier).">deux coups (ou bien que le premier mot doit être au singulier).">10 contre le deux personnes.">deux personnes.">deux personnes.">9 du croupier, ou avec un deux coups (ou bien que le premier mot doit être au singulier).">deux coups (ou bien que le premier mot doit être au singulier).">deux coups (ou bien que le premier mot doit être au singulier).">11 contre le 10 du croupier. Ce sont des actions risquées et certains des nouveaux joueurs hésitent à le faire. Même si on n’a pas le même succès dans ces situations que lorsque le à par ex.: Elle va à la plage (exception = si a correspond au verbe avoir).">à par ex.: Elle va à la plage (exception = si a correspond au verbe avoir).">à par ex.: Elle va à la plage (exception = si a correspond au verbe avoir).">croupier a une carte moins élevée, c’est toujours la stratégie correcte à suivre. À long terme, le rapport gains-pertes lorsqu’on double dans ces -ent), par ex.: les gens disent. A vous de vérifier!">-ent), par ex.: les gens disent. A vous de vérifier!">-ent), par ex.: les gens disent. A vous de vérifier!">situations est favorable aux gains.

Généralement, les joueurs sont réticents au double down, car ils ont peur de perdre un double pari. Si la taille de votre mise au moment du double down vous fait transpirer, alors vous jouez à des tables où les enjeux sont plus élevés que vous pouvez vous permettre!

La plupart des casinos permet le double down moins élevés que le pari initial, à condition qu’il respecte le minimum de la table. C’est insensé. On ne doit doubler que dans des situations favorables et alors, c’est dans l’avantage du joueur de doubler une mise importante. Lorsqu’on ne double pas quand la situation le demande, cela signifie qu’on ne maîtrise pas la stratégie de base et on ne fait qu’augmenter l’avantage de la maison. Saisissez l’instant et doublez quand il est le cas de le faire!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog

Magazine