Magazine

elles@centrepompidou - nouvelle présentation des collections permanentes

Publié le 30 juillet 2009 par Loaparis
elles@centrepompidou - nouvelle présentation des collections permanentes
Entre deux averses, je suis courageusement sortie de mon intérieur douillet et sec pour aller au Centre Pompidou afin de voir le nouvel accrochage des collections : elles. Et j'insiste sur le courageusement, parce que sur les trois qui devaient m'accompagner, tous ont annulé face à la pluie...
Donc le nouvel accrochage du 4e étage! Cette fois-ci, le centre Pompidou a décidé de consacrer un étage entier aux femmes artistes. D'accord. Mais pourquoi donc ? Tout le monde sait qu'une femme peut faire de la photo, de l'architecture, du design, de la peinture... Alors pourquoi ?
Le parcours est thématique, l'étage divisé en six sections, sous divisées en sous sections, elles même sous divisées en sous sous sections... Bref, un peu trop de sections et un peu trop de texte pour moi!
Donc au final... Ben la femme est juste un prétexte pour ressortir des œuvres rangées dans les réserves!
Mais on apprend quand même certaines choses! On voit des oeuvres qui n'ont du être montrées qu'une fois dans leur vie, on contemple admiratif les oeuvres de Yoko Ono et de Patti Smith (... bon, JE comtemple admirative les oeuvres de Yoko Ono et de Patti Smith...), et on se rend compte que la femme, artiste ou non, se focalise sur deux choses : la maison/cellule familiale et le sexe.
La maison et la famille. Alors là, c'est des photos, des dessins, des trucs de l'enfance blablabla... Et du design hyper fun et super pratique :
elles@centrepompidou - nouvelle présentation des collections permanentes
(saladier d'Anna Castelli-Ferrieri)
Et le sexe. Non, l'Homme n'est pas le seul à passer ses journées à en parler et à y penser. Et la Femme artiste s'y intéresse tout particulièrement. A tel point que dès la première salle de l'exposition, un petit panneau indique ceci :
elles@centrepompidou - nouvelle présentation des collections permanentes
et ce panneau se retrouve à plusieurs endroits dans l'exposition... Autrement dit, ça n'est pas une exposition pour les enfants!
Oui mais c'est là le problème, parce que si dans les expositions d'art moderne, il y a beaucoup de jeunes adultes, au Centre Georges Pompidou, c'est des touristes... des touristes en famille... avec des enfants... étrangers... Donc c'est très drôle de voir une gentille famille allemande accompagnée de deux petits garçons entrer dans la salle des projections vidéo pour en ressortir précipitamment sous les regards interloqués de leur progéniture!
Donc il n'y a pas vraiment de propos, et ça n'est pas pour les gosses, mais au niveau de la médiation : ten points. Parce que si on ne comprend pas les œuvres ni le propos, au moins les panneaux on les trouve drôle!
elles@centrepompidou - nouvelle présentation des collections permanentes
elles@centrepompidou - nouvelle présentation des collections permanentes
Bon alors elles@centrepompidou, c'est pas hyper transcendant, mais ça reste des œuvres sympa, et gratuites!
Lo, féminisée

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Loaparis 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog