Magazine

Le grand chantier des Waratahs

Publié le 31 juillet 2009 par Sudrugby

L’Australie a toujours été une grande nation du rugby mondial, ses deux Coupes du Monde remportées confirment ce statut. On ne peut malheureusement pas en dire autant de ses clubs qui n’ont jamais réellement brillé au sein du Super 14, excepté les deux victoires des ACT Brumbies menés par Gregan et Larkham. Sydney, pourtant considéré comme la capitale du rugby union Australien, n’a jamais brillé via sa franchise des Waratahs. Mais la donne pourrait changer la saison prochaine grâce à un recrutement ambitieux.

Le Rugby League, une solution vouée à l’échec

Lote Tuqiri

Lote Tuqiri

Depuis la professionnalisation du rugby, l’Australie semble petit à petit perdre de son aura vis à vis des autres sports pro locaux (footy et rugby league). En 2002 s’est amorcé un mouvement de transfert de stars du rugby à XII vers le XV afin de redynamiser les franchises nationales. Mat Rogers et Lote Tuqiri ont ainsi rejoints Sydney alors que Wendell Sailor faisait de même dans le Queensland. Après de nombreux problèmes extra-sportifs Rogers et Sailor sont retournés jouer en NRL respectivement en 2007 et 2008, alors que Tuqiri a été tout simplement viré par la fédération. Le dernier en date, Timana Tahu, a de lui même décidé de retourner jouer à 13 après une saison passée à Sydney, au grand soulagement des dirigeants locaux et nationaux.

La nouvelle donne bien engagée

Berrick Barnes

Berrick Barnes

Le retour de John O’Neill à la tête de la fédération nationale a modifié la stratégie du rugby Australien. Les Waratahs s’en sont inspirés afin d’enfin conquérir le titre en Super 14. Pour faire face aux départs de ses “stars” treizistes, Sydney a tout d’abord engagé l’ailier/arrière international Drew Mitchell de retour de la Western Force puis a débauché le centre/ouvreur Berrick Barnes des rangs des Queensland Reds. Il est fort probable que dans les prochains jours Digby Ioane, grand espoir déjà international à l’aile, quitte également les Reds pour les Tahs. Mais le meilleur “transfert” a été de lancer dans le grand bain des jeunes qui ont, pour la plupart, déjà intégré les rangs des Wallabies comme Kurtley Beale, Lachie Turner, Tatafu Polota-Nau, Luke Burgess, Beau Robinson et Ratu Nasiganiyavi. Le prochain Super 14 cuvée 2010 donnera le verdict de cette nouvelle stratégie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sudrugby 8107 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte