Magazine

Algues vertes. Sont-elles responsables de la mort d’un cheval ?

Publié le 04 août 2009 par Seb322 @nordbretagne

Algues vertes. Sont-elles responsables de la mort d’un cheval ? Sur la plage de Saint-Michel-en-Grève (22), le 28 juillet dernier, un cheval est mort brutalement. Les conclusions de la préfecture et de la gendarmerie ont attribué ce décès à un enlisement et à un étouffement. Selon eux, Vincent Petit, le cavalier de 27 ans et sa monture se sont simplement "envasés dans une zone mouvante".

Le jeune homme , qui s’est évanoui, n'a eu la vie sauve que grâce à la présence sur les lieux d'un tractopelle chargé de ramasser les algues vertes, dont le conducteur a assisté à la scène et a pu l'extraire de la vase.

Cependant, l’autopsie pratiquée sur l’animal révèle que celui-ci n’est pas mort noyé mais « suite à un œdème pulmonaire ». Le Dr Philippe, médecin urgentiste à Lannion évoque une intoxication à l’hydrogène sulfuré dégagé par les algues vertes en putréfaction sur la plage.

L’avocat du jeune homme, Vincent Le Luyer, envisage de déposer cette semaine une plainte contre X auprès du procureur de la République de Guingamp, pour les blessures causées à son client et la perte de son cheval.

En audio : les précisions de Maître Le Luyer.

audio_vincent_le_luyer.mp3 AUDIO Vincent le Luyer.mp3  (3.95 Mo)


Mardi 4 Août 2009
Y! Facebook Google MySpace Twitter WikioEs
Accueil Accueil    Envoyer à un ami Envoyer à un ami    Version imprimable Version imprimable    Augmenter la taille du texte Augmenter la taille du texte    Diminuer la taille du texte Diminuer la taille du texte

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Seb322 29401 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte