Magazine Culture

Comment écrire une chanson – la structure (3)

Publié le 02 septembre 2009 par Kinishao

Comment écrire une chanson – la structure (3)Voici le troisième article de ma série consacrée à la composition d’une chanson. Vous pouvez relire le premier article consacré aux premiers moments d’une chanson, et le deuxième article, consacré à la naissance de l’idée musicale.

Cet article traitera de l’un des éléments fondamentaux de la musique : la structure.

Maintenant que vous avez trouvé l’envie d’écrire une chanson et que vous disposez de quelques bonnes idées musicales, vous pouvez vous attaquer à l’une des étapes les plus délicates de la composition de votre chanson : la structure.

A moins d’avoir des ambitions musicales très … particulières, vous n’échapperez pas à la nécessité de donner une structure à votre musique.

Même les pièces qui peuvent sembler être totalement désordonnées, n’avoir aucun sens (comme par exemple les oeuvres de Pierre Boulez ou de John Cage)… sont en réalité régies par une structure extrêmement solide, parce que la structure d’une musique est sa colonne vertébrale, ce qui la fait tenir debout.

Il n’y a bien entendu pas de structure parfaite pour la musique (ou peut-être celle qui utiliserait le nombre d’or … Bach avait composé une musique en appliquant ce nombre, qui peut se définir, très simplement, comme la proportion parfaite. Une musique composée en appliquant ce nombre d’or serait donc parfaite … ou rendrait fou, comme les maisons réalisées selon ce même critère …)

Il existe cependant certaines constantes que l’on retrouve dans nombre de musiques connues. Ce sont des structures qui sont particulièrement “parlantes” à l’oreille humaine, qui aime la symétrie et se retrouve donc sans problème dans des schémas répétitifs (y a pas que l’oreille humaine d’ailleurs …).

D’une manière schématique, ces structures s’articulent autour du “couple” couplet/refrain.

La variation la plus simple est l’alternance couplet/refrain, mais c’est rapidement ennuyeux et sans réel intérêt … Comme je suis très gentil ce soir, je ne donnerai aucun exemple … mais quand même le rap, des fois …

Pour renouveler l’intérêt de la musique, on peut rajouter une petite variation, qui peut être soit une intro (proche ou non du thème principal, genre Comment écrire une chanson – la structure (3)

… qui pourra ensuite être répétée plus tard dans le morceau, sous une forme légèrement modifiée … Soit le fameux break, qui instituera une cassure par rapport au reste de la musique et permettra de relancer le morceau.

On tombe alors sur une structure qui ressemblerait à ça : couplet/refrain/couplet/refrain/break/refrain, etc …

C’est certainement la structure la plus populaire de la musique pop, que vous pouvez par exemple trouver dans cette chose un peu connue :

Comment écrire une chanson – la structure (3)

Ou dans cette autre que j’aime beaucoup :

Comment écrire une chanson – la structure (3)

Je ne vais pas énumérer les autres types de structures, parce que c’est sans intérêt et que ça n’est d’aucune utilité.

Là encore, la structure de la chanson dépendra du sentiment du musicien, de ce qui l’a guidé lorsqu’il a écrit sa musique.

La structure doit découler logiquement de la musique.

Je n’ai jamais de structure pré-établie lorsque j’écris une chanson, parce que c’est le meilleur moyen de faire quelque chose de totalement bridé et aseptisé.

C’est très bien de se référer à certains schémas, mais c‘est la musique qui, en définitive, doit vous “dire” la façon dont elle doit être construite.

Parfois, la structure s’imposera d’elle même et vous n’aurez qu’à suivre une sorte de logique … mais une logique certainement pas mathématique, mais instinctive.

Lorsque je réfléchis à la structure d’une musique que je suis en train de composer, j’en ai une représentation visuelle : ce sont des blocs de couleur avec une hauteur variable selon qu’il s’agit d’un couplet, d’un refrain ou d’un break. Je vois tous ces blocs se mouvoir et ne surtout pas rester figés …

Il ne me faut jamais beaucoup de temps pour définir la structure de ma musique, parce qu’elle s’impose très rapidement et très naturellement à moi. Et lorsqu’il m’arrive de bloquer, je laisse reposer le truc et, généralement, je trouve la “solution” le lendemain, parce que la musique aura eu le temps de mûrir en moi.

Je pense qu’il est important de connaitre quelques règles de base concernant la façon de construire une musique … mais sans que cela devienne une contrainte. Comme cela a déjà été dit des milliers de fois, il faut connaitre les règles pour mieux les oublier.

Et peut-être arriver un jour à les oublier complètement, pour composer une merveille (belle à en pleurer …) comme celle-ci …

Comment écrire une chanson – la structure (3)

Dans la prochaine note, je parlerai de ce qui est mon calvaire depuis des années : les paroles …


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Kinishao 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines