Magazine Journal intime

Dans l'intimité affective du couple

Par Docrica

Κtre mιdecin de famille, c'est aussi κtre confident de l'un et de l'autre dans le couple. C'est κtre confrontι ΰ son propre couple, ΰ son propre fonctionnement. Je ne suis pas sur qu'on puisse en sortir indemne, comme si de rien n'ιtait.

Je les connais depuis plusieurs annιes, via le cabinet mιdical, ils ont quatre enfants, le plus petit portant encore des couches, et le plus grand n'ayant pas encore de poils pubiens.

Ils ont tout deux ιtιs mariιs, puis se sont rencontrιs, ont chacun de leur cotι divorcιs, se sont mariιs, et ont deux enfants en commun.

Elle, plus jeune que lui, une « rebelle » , dynamique, n'attendant rien de personne, me semble pas trθs bien dans sa peau. Elle est suivi par un psychiatre, sous anti-dιpresseur. Le temps de consultations a permis de dιgager une raison globale ΰ son mal-κtre: son pθre ne l'aurait pas aimι ΰ la hauteur de ses espιrances.

Son premier enfant , elle l'a eu jeune, l'annιe de son bac. Le papa de l'enfant a disparu dans la nature, noyι dans les stupιfiants et les coups « fumeux ».

Lui, fils unique, a certainement tιtι les seins de sa mθre jusqu'ΰ un age indιcent. Et s'il sait se servir habilement de ses mains, il n'est pas sur du tout que cette tιtιe tardive lui ai permis d'atteindre le degrι de maturitι qu'il est sensι avoir ΰ son βge.

Ils « fonctionnent » ΰ leur maniθre: elle, le cerveau du foyer, lui , les bras.

J'apprends , avec le temps, un peu de leur fonctionnement, ils sont du genre « apιro arrosι » dθs qu'ils le peuvent sans κtre tombι dans l'alcoolisme (mais.. pas loin).

Rιguliθrement, ils sont venus l'un et l'autre, pour des motifs mιdicaux insignifiants , et bien souvent l'essentiel de la consultation ιtait tournι sur leur problιmatique familiale.

Lui, m'indiquant qu'ELLE n'allait pas bien (la preuve « elle va voir un psychiatre, et elle prend des antidιpresseurs »), que son comportement ιtait anormal, notamment avec les autres.

Elle, lui reprochant de lui prendre la tκte sur des « bιtises ».

C'est dans le dιtail de ces « bιtises » que les remises en question personnelles arrivent.

Entre amis, elle n'hιsite pas ΰ parler sexe, intimiste, ΰ continuer la conversation sur MSN ou par coup de tιlιphone. C'est pour elle , normal. Elle ne fait rien de mal. Ce sont des amis.

Lui supporte mal l'intimitι verbale de son ιpouse avec ses copains.

Les concubines ou ιpouses de ses copains sont elles aussi rιactives. Certaines d'entre elles sont tombιs sur des ιchanges MSN (attention l'historique !! ) de leur mec oω il est question des problθmes de sexualitι qui les concernent.

Elle semble claire dans sa tκte, elle ne cherche pas « les mecs », mais elle ne voit pas pourquoi parce qu'elle serait une femme, elle ne pourrait pas avoir les mκmes conversations que les mecs.

A vrai dire, je la comprends.. et je le comprends.

Le comportement verbal « ouvert » de madame, fait qu'elle est apparemment systιmatiquement repιrι par la gent masculine. Il en dιcoule une « mauvaise rιputation », qui me semble injustifiι.

Il vient me voir derniθrement furieux, au bord de la violence physique et du suicide. Il ne supporte plus la situation.

Lui: « Elle me prend pour un con. Elle reηoit des dizaines de SMS par jour. Y compris de numιros inconnus ».

Moi: « Ah... Elle vous les montrent ? Elle vous dit tout non ? »

Lui: « Ouhais, elle me les montrent... ou pas ! Je suis tombι sur l'alphabet du sexe aujourd'hui »

Moi: « Qu'est ce que c'est ? »

C'est en fait une « blague » SMS ou a chaque lettre de l'alphabet est associι un mot ΰ connotation affective ou sexuelle (A → Amour, B → Bite, etc etc) et qui finit , sous forme d'injonction, « si tu renvois pas ce SMS ΰ au moins 5 de tes contacts, ta vie sexuelle sera rιduite ΰ nιant ».

Mouhais.. Bof. Un peu con comme blague, mais de lΰ ΰ pιter un durite...

Lui: «  Des copains l'ont vu, elle ιtait avec un mec en train de jouer du tambourin avec un alcoolique notoire fumeur de pιtard au bord du lac de XXXX. Moi je travaillais et les petits ιtaient chez mes parents »

Ah... heu.

Moi: «  Vous lui en avez parler ? Qu'est ce qu'elle vous dit ? »

Lui : « Qu'elle s'ennuyait, qu'elle ιtait dans son dιlire, qu'elle a le droit de vivre et que c'ιtait bien !!! »

Mouhais... Encore un couple ou ca sent le souffre.

Quelques jours plus tard, je la reηois ΰ elle, dans un ιtat aussi ιnervι, dιprimιe.

Elle me confirme les dires de son ιpoux.

Elle: « Ce con, il m'emmerde ! C'est pas moi qui m'envoie les SMS, c'est quand mκme pas ma faute

si les mecs m'envoient des messages. En plus c'est marrant l'alphabet du sexe. Ηa me fait rire. »

Elle: « Les gens sont des salopards ! Qu'est ce qu'ils sont allιs lui rιpιter que j'avais fait de la musique. C'est un bon copain, c'ιtait absolument pas tendancieux et bien ιvidemment il ne s'est rien passι d'indιcent. Pour une fois que je me faisais plaisir, que je m'occupais pas uniquement de tout faire ΰ la maison, de m'occuper des gamins, du mιnage, des papiers, des comptes , de la bouffe »

Elle: « Il me reproche d'allumer les mecs. Je me comporte avec les hommes comme avec les femmes, et je suis libre de parler de tout. C'est les mecs qui ont les idιes mal placιs. D'ailleurs, preuve encore l'autre soir, je mangeais chez un couple d'amis. A la fin du repas, ils me raccompagnent au portail, et lΰ, la lumiθre automatique s'ιteint, et le copain, alors que sa femme est ΰ 2 pas derriθre lui, me fait un pointu ! Qu'est ce que j'y peux moi ? »

Ah.. heu.

Moi: « Et qu'est ce que vous avez dit ? »

Elle: « Ben rien , j'allais pas grillι le copain auprθs de sa femme quand mκme, pour une fois qu'elle faisait pas trop la tronche ».

Ιvidemment, il n'y a pas grand chose de mιdical dans tout ηa, si ce n'est d'avoir ιtι l'oreille recevant leurs histoires. Ηa ne se traite pas par mιdicament.

Moi: « Vous κtes aller voir un spιcialiste pour votre couple ? »

Elle: « Oui. Sans succθs. Il nous a essentiellement dit de nous rappeler ce qui nous avaient plus l'un et l'autre quand on s'est rencontrιs »

Difficile de prendre du recul lors de telles discussions, une projection est faites sur mon propre couple. Qu'est ce que j'accepterais ou pas, qu'est ce que je ferais ou pas.. je me garde bien de le dire ouvertement... mais je suis quasiment sur que certains sentiments sont visibles sur mon faciθs.

(NB: comme dans quasiment tout les rιcits mιdicaux, des ιlements ont ιtιs changιs afin que les interressιs eux-mκmes ne puissent se reconnaitre)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Tranche de vie sur mon couple

    «Je l’aime plus qu’il ne m’aime… »Peut-être ! Peut-être pas itou. Quand j’ai écrit cela en juin dernier dans mon journal, j’étais dans mon SPM et, dans ce... Lire la suite

    Par  Suzywong
    CÔTÉ FEMMES, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Troubles caractériels ou carence affective

    Un beau brin d’homme solidement charpenté avec qui elle ferait bien une bringue à tout casser. Lui suffirait d’un esprit à peine un peu brouillon et elle se... Lire la suite

    Par  Suzywong
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • God en couple!

    Ce matin, j'ai vu la nouvelle sur facebook. God est en couple. Je le sentais venir... ça fait une éternité on s'est pas parlé, mais ça me fais chier pareil.... Lire la suite

    Par  Laheartbreaker
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • intimité

    il est un toide l'autre côté de moiun toi sans moi sans nousnuée de luciolesimmolées aux nueset de ce toi si seul si uniquerenaît sans cesse le seuilsas... Lire la suite

    Par  Audace
    POÉSIE, TALENTS
  • En couple

    couple

    Qu'on soit en couple ou pas, on se lève chaque matin, on prend son petit déjeuner, puis sa douche, on s'habille, on déjeune à midi, la nuit on dort... Lire la suite

    Par  Elisabeth Leroy
    POÉSIE, TALENTS
  • Grammaire affective, pratique, ludique et fictive

    Grammaire affective, pratique, ludique fictive

    Comment se fait-il que mes phrases soient aussi alambiquées ? J’ai une idée, peut-être totalement dépourvue de pertinence, mais tout de même. Lire la suite

    Par  Vanessav
    JOURNAL INTIME, SOCIÉTÉ
  • Un couple homosexuel peut adopter

    Parce qu'il est aussi un havre d'amour,             D'un amour aussi fort que tout autre couple,             Parce que l'enfant ne peut que développer un... Lire la suite

    Par  Peanloic
    POÉSIE, TALENTS

A propos de l’auteur


Docrica 100 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte