Magazine Cinéma

Cette semaine dans les salles : 23 septembre 2009

Par Guillaume @influencelesite

Cette semaine dans les salles : 23 septembre 2009
La proposition 
Cette proposition indécente ne vient pas de Demi Moore et de Robert Redford mais de Sandra Bullock et Ryan Reynolds .Ce film a cartonné aux Etats Unis et a remis Sandra Bullock sur les rails du succès qu’elle avait quitté depuis quelques années. Mais, ne disait elle pas récemment « s’il fallait montrer son corps pour avoir du succès cela ferait longtemps que je l’aurai montré ». En effet, une scène a beaucoup fait parler, puisqu’ elle s’y dénude alors qu’elle avait toujours refusé la moindre scène dénudée.Cette comédie romantique narre l’ histoire d’ une patronne exigeante et acariâtre qui doit retourner vivre dans son pays d’ origine :le Canada .Refusant cet état de fait, elle va devoir faire un mariage blanc et trouve le premier venu à savoir son assistant qu’ elle a toujours mal traité ..Bref, quiproquos, rencontres avec la belle famille, situations cocasses sont au rendez-vous. Même si on se doute fortement de la fin du film .Les deux acteurs principaux sont si mignons qu’on a envie de suivre cette proposition jusqu’ au bout. 


Le dernier pour la route 


L’affaire Farewell 

Hôtel Woodstock

L’histoire de ce véritable concert mythique et la mise en chantier de cet événement qui reste dans les mémoires de tous ! C’est Ang Lee qui s’y atèle .1969, Elliot décorateur d’intérieur à Greenwich village, traverse une mauvaise passe et se voit dans l’obligation de retourner chez ses parents, dans le nord de l’état de New York ,qui tiennent un motel qui n’attire plus grand monde .Elliot doit en plus annoncer à ses parents qu’il est gay .C’ est alors qu’ il apprend que la bourgade voisine refuse un festival hippie et Elliot a l’ idée de contacter les producteurs ..A partir de ce moment, la vie d’Elliot va être bouleversé pour toujours …Le jeune talentueux Emile Hirsch (qu’ on a vu il y a peu « Harvey Milk » ») Jeffrey Dean Morgan (Denis Duquette de « Grey ‘s Anatomy »), Liev Shreiber et d’ autres forment une jolie bande de déglingués ! alors ressortez vos pattes d’eph et vos robes multicolores et allez vous en mettre plein la vue et les oreilles avec ce film !

Voici le récit de l’une des affaires d’espionnage la plus stupéfiante du XX siècle .Tout démarre avec Serguei Grigoriev, colonel du KGB déçu du régime de son pays et qui décide de faire tomber le régime .Pour cela, il va prendre contact avec un jeune ingénieur français en poste à Moscou, Pierre Froment. Bien sur, ces documents secrets échangés vont intéressés les services secrets occidentaux. Notre François Mitterrand va s’ allier avec Ronald Reagan pour exploiter ces données qui leur seront transmises par un mystérieux contact qu’ils ont baptisé « Farewell ».Il est sur que la vie sans histoire de ce jeune ingénieur va bientôt être bouleversée et menacée ainsi que la vie de ses proches! Le réalisateur Christian Carion qui s’ était déjà intéressé avec succès à la petite histoire dans la grande histoire au travers de « Joyeux noël » réitère de nouveau avec ce film d’ espionnage dont l’ originalité tient aussi à ces deux interprètes principaux à savoir le tonitruant réalisateur Emir Kusturica (qui endosse pour la première fois un rôle aussi important)et le timide Guillaume Canet .L’ association improbable de ces deux personnages attire , avec Willem Dafoe également .Alors, la sauce va-t-elle prendre et va-t-on être absorbé par cette histoire d’ espionnage ? Les critiques sont mitigés autant ils félicitent le travail d’orfèvre et l’interprétation, autant il critique l’absence de véritable scène d’action et de tension qui aurait accentué l’intérêt du film. Alors allez juger vous-même et découvrez ces secrets soviétiques.. Ce film est tiré de la biographie du célèbre patron de presse (capa) Hervé Chabalier .Plus précisément, son problème avec la maladie alcool .Oui l’alcoolisme : ses méfaits, ses difficultés de s’en défaire et ses multiples rechutes. Ce parcours du combattant vous est donc narré au travers des yeux de ce personnage qui va combattre sa dépendance pour une nouvelle vie .C’est l’excellent François Cluzet qui incarne avec panache et désespoir ce héros des temps modernes car c’est une lutte sans merci qui est lancée ! Apparemment, Cluzet transcende le rôle : preuve en est qu’il est vraiment l’acteur qui compte de ces dernières années .Au cours de son chemin, il rencontrera aussi Mélanie Thierry, Michel Vuillermoz, Eric Naggar .C’ est un devoir que d’aller voir ce film qui devrait être taxé d’utilité public !Et je mets ma tête à couper que Francois Cluzet sera nominé aux césars pour ce rôle J

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guillaume 54300 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines