Magazine Cinéma

La chute

Par Grocher

TFM Distribution

 Vidéo

 Nous sommes en avril 1944, Berlin est encerclé de toute part par l'armée russe. Celle-ci déclenche l'offensive finale qui sonnera la fin du III ème Reich. Ce film nous retrace les douze derniers jours de la vie politique et privée d'Adolphe Hitler, terré dans son bunker situé dans les jardins de la commanderie entouré de son épouse Eva Braun et de ses quelques fidèles conseillers. C'est au travers du témoignage notamment de sa secrétairede particulière Traudl Junge que ces derniers instants de la vie d'un tyran et de la décomposition de son régime ont pu être retracés.

Bruno Ganz. TFM Distribution

 Ce film allemand réalisé de main de maître par OliverHirschbiegel  est une reconstitution historique absolument inoubliable qui nous plonge dans un terrible huis-clos. Au centre de celui-ci  Hitler, personnage à double visage, sachant se montrer courtois avec certains et terrifiant avec d'autres.Du fond de son bunker, le réalisateur retrace avec une grande minutie la déliquescence d'un homme manipulateur et tyranique coupé des réalités, abandonné par certains de ses plus fervants partisans et sombrant dans la folie destructrice de l'humanité.

Bruno Ganz. TFM Distribution

Cette oeuvre nous fait également découvrir les principaux acteurs qui ont cotoyé le dictateur à titres divers. A partir des réactions terrifiantes de certains d'entre eux, nous ne pouvons que mieux percevoir jusqu'à quelles atrocités et quels drames peut mener le fanatisme aveugle. En effet,  Hitler au travers de son égocentrisme exacerbé avouera son indifférence et même sa rancoeur envers les soldats et le peuple allemand tombant sous le feu de l'artillerie ennemie ou massacrés par les derniers fidèles du Fürher en cas de désobéissance aux derniers ordres insensés donnés par celui-ci. Il est également difficile d'oublier le moment où Madame Goebbels avec un sang-froid inouï va empoisonner elle-même ses enfants afin qu'ils ne puissent connaître une autre société que celle préconisée par le national-socialisme.

Bruno Ganz. TFM Distribution

La reconstitution du climat de désolation, de misère et de violence règnant dans un Berlin dévasté par les bombes est bouleversante. Ces gens dupés et aveuglés par la plus cruelle des idéologies que l'humanité a connue errent dans les rues jonchées de cadavres et de ruines. Ces scènes de désolation sont plus touchantes et plus dures à supporter que les suicides des garants de ce régime malgré le réalisme fort bien rendu par le réalisateur.

Bruno Ganz. TFM Distribution

Outre la minutie et le réalisme incontestable de la mise en scène et du récit, il convient de saluer la magistrale interprétation pleine d'authenticité de Bruno Ganz dans son personnage impulsif,cruel,  arrogant mais parfois paternel. Dans ce film qui nous offre une merveilleuse leçon sur des évènements à ne jamais oublier,tous les autres personnages sont fort bien campés avec une mention pour Alexandra Maria Lara dans sa mission de secrétaire soit-disant "inconsciente "de son rôle de proche collaboratrice du dictateur.Cette oeuvre remarquable se regarde avec beaucoup d'émotion et de par son contenu est un formidable plaidoyer en faveur de la paix et contre les fanatismes de tous horizons.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Grocher 39 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines