Magazine Cinéma

Apocalypse : La Seconde Guerre Mondiale

Publié le 23 septembre 2009 par Olivier Walmacq

untitled

Genre : Emission TV/Archives

Année : 2009

Durée : 6x55min

L'histoire : Chronologie globale de l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale.

guerre_mondiale_471

La critique de ClashDoherty :

Bluffant. C'est tout simplement bluffant ! En 6 épisodes (deux par soir, pendant trois mardis consécutifs : les 9, 16 et 22 septembre derniers), Apocalypse : La Seconde Guerre Mondiale n'est ni plus ni moins qu'un fantastique documentaire d'archives sur ce conflit meurtrier.
Conçu par Isabelle Clarke et Daniel Costelle, commenté par Mathieu Kassovitz, ce documentaire-fleuve est intégralement constitué d'images d'archives, pour la majorité d'entre elles totalement inédites et filmées par des amateurs (soldats, témoins), et toutes, à quelques rares exceptions près, ont été sonorisées et, surtout, colorisées (un travail fastidieux : plusieurs heures de travail pour une simple minute).
Les seules images restées en noir & blanc et sans sonorisation concernent la Shoah (il en a été décidé ainsi afin que les négationnistes, ces abrutis, ne viennent pas clamer que les images ont été trafiquées, et qu'elles n'auraient aucune valeur de preuve selon eux - car les négationnistes constestent l'existence de la Shoah).

16121729_jpeg_preview_large

L'oeuvre est aussi globale (rien n'est oublié) que neutre, on y suit aussi bien ce qui se passait en France qu'en Allemagne, Angleterre, USA, URSS ou Japon.
Apocalypse retrace l'histoire de ce conflit dans l'ordre, des premières hostilités de l'Allemagne nazie contre la Pologne jusqu'à la bombe d'Hiroshima et de Nagasaki ayant fait capituler le Japon.
Le premier volet aborde les prémisses de la guerre, le second volet, lui, montre le début véritable, l'invasion de la Pologne par l'Allemagne, et la déclaration de guerre de la France.
Le troisième volet montre principalement l'armée allemande en Russie, piégée par l'hiver russe (le début de la fin pour eux, comme ce fut aussi le cas pour l'armée napoléonienne), tandis que le quatrième volet aborde la Solution Finale et, aussi et surtout, l'entrée en guerre, fracassante et dégueulasse, du Japon, qui attaque traitreusement les USA à Pearl Harbor le 7 décembre 1941.
Les deux derniers volets abordent le tournant décisif, entre la Résistance, la Shoah, et les préparatifs du Débarquement de Normandie du 6 juin 1944. Ainsi, bien entendu, que la capitulation allemande et les bombes atomiques sur le Japon.

19147248_w434_h_q80

Le fait que ça soit colorisé (et parfaitement colorisé) en rajoute à l'aspect totalement réaliste du documentaire, on a l'impression d'y être, réellement.
La colorisation redonne son coté contemporain, tragique, puissant, à ce conflit, là où de simples images muettes en noir & blanc auraient accentué le fait que ces images et ce conflit ont plus de 60 ans d'âge. Certaines images sont d'une dureté absolue, on s'en doute.
Apocalypse, c'est un peu le Shoah (documentaire fleuve de Jacques Lanzmann) pour l'ensemble de la Seconde Guerre Mondiale : un document essentiel, prenant de bout en bout.
C'est un devoir de citoyen du monde que de le regarder. C'est un choc, aussi, aussi bien visuel qu'émotionnel.

Note : 20/20

IMG000043


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines