Magazine Info Locale

Le Roi de l'Oiseau

Publié le 23 septembre 2009 par Gérard Charbonnel @gcharbonnel

Fêtes Renaissance au Puy-en-Velay

Le Roi de l'Oiseau

Du 16 au 20 Septembre 2009, viennent de se dérouler les 24èmes Fêtes Renaissance du Roi de l'Oiseau au Puy-en-Velay ( Haute-Loire ).

Retour sur l'histoire de ces fêtes...

Lorsqu'arrive le mois de septembre, toute la ville du Puy-en-Velay se pare de couleurs et se donne rendez-vous avec l'histoire pour vivre, durant plus d'une semaine, l'une des périodes les plus fastes de son passé. Venus de partout, musiciens, saltimbanques et figurants se prêtent au jeu et les habitants de la cité ponote, vêtus de costumes viennent se mêler à la fête et perpétuer la tradition du Roi de l'oiseau.

Chaque année, en septembre, c'est l'effervescence dans les rues de la cité ponote. Celui qui, l'année passée était chevalier ou soldat, peut apparaître à nouveau sous les traits d'un mendiant ou d'un moine. Et si, par chance ou habileté, il parvient à percer le coeur de chiffon du Roi de l'Oiseau à l'issu du concours d'archerie, il deviendra alors roi... le roi de l'Oiseau.

Le très actif comité d'animation des fêtes Renaissance du Roi de l'Oiseau propose à chacun de choisir sur place le costume de son choix avec le souci de l'authenticité pour se mettre au diapason de ce voyage dans le temps dans une cité à l'architecture préservée avec bonheur.

La fête est ouverte à tous et, même si l'on y participe en habits d'aujourd'hui, chacun peut néanmoins s'y amuser, s'y distraire et apprécier les charmes du XVIè siècle. Un long cortège empruntant les rues de la vieille ville ouvre les festivités où figurants costumés, saltimbanques et musiciens sont ovationnés par le public présent et ravi du spectacle offert.

Cette semaine de fêtes, dans la chaleur des tavernes, permet aux deux époques de cohabiter, le présent se laissant volontiers envahir par ce passé sympathique et bon vivant. Jeans, blousons et culottes bouffantes s'y côtoient et il faut jouer des coudes dans une ambiance " bon enfant " pour obtenir, contre patars et florettes - l'unique monnaie tolérée - une verre d'hydromel tiré de la barrique par quelques moines ou soubrettes. Les nombreuses animations attirent dans les rues de la vieille ville, une foule joyeuse, avide de profiter de cette ambiance d'antan jusqu'à l'ultime nuit, apothéose des festivités où visiteurs et fêtard sont bien décidés à aller jusqu'au bout du passé.

➥ La tradition du roi de l'Oiseau

Répandue un peu partout en France, la tradition qui consistait à tirer l'oiseau fut instaurée au XVIè siècle par Charles V après la fermeture des tripots ou des maisons de jeux qu'il avait lui-même ordonnée. Il s'agissait d'abattre le papegeai ou papagaï ( perroquet en vieux français ). Le jeu prenait fin par la remise d'un prix mais au Puy-en-Velay, le vainqueur était proclamé " Roi des arquebusiers ".

Le jeu de l'Oiseau date de 1524, année où les archers et les arquebusiers, organisés en confrérie depuis plus de cent ans, furent autorisés par les consuls, à tirer l'oiseau afin de créer une certaine émulation parmi les membres de leur confrérie et, pour les jeunes, à les détourner de " suivre lubricités et tavernes... ".

Le tir de l'oiseau se déroulait chaque lundi de Pentecôte et le vainqueur était proclamé roi pour une année pendant laquelle il avait le droit de porter l'épée, d'assister aux processions au rang des consuls et de commander une compagnie d'arquebusiers avec " sergents et tambours ". On lui confiait les clés de la ville et il se trouvait exempté d'impôts. Par la suite, le titre de " Roi de l'Oiseau " imposa des obligations qui n'étaient pas sans quelques frais. Le Roi se devait d'abreuver le public et de lui donner la collation. Afin de ne pas laisser disparaître une tradition très appréciée, les consuls allouèrent au Roi de l'Oiseau dix livres par tournoi puis cent louis.

Malgré quelques interruptions, la tradition du Roi de l'Oiseau se perpétua jusqu'à la Révolution puis s'éteignit hormis une tentative de restauration au début du XIXè siècle - avant de renaître durant l'entre-deux guerres, dans les années 1920 à 1940.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le roi des singes

    singes

    Je vous l'avais promis là.Je vais vous parler du film d'animation "Le Roi des Singes" de Wan Lai-Ming.C'est un film chinois de 1961. Lire la suite

    Par  Papote
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • L'angoisse du roi Salomon

    L'angoisse Salomon

    Romain Gary Folio, 1987 Jean a vingt cinq ans, il est "autodidacte" et quand il ne lit pas le dictionnaire, il bricole ici et là et conduit un taxi. Lire la suite

    Par  Keisha
    CULTURE, LIVRES
  • Un petit oiseau ...

    petit oiseau

    Drôle comme plusieurs citations québécoises contiennent le mot oiseau: un oiseau du paradis, oiseau de malheur, un petit oiseau m'a dit... Si les oiseaux... Lire la suite

    Par  Rachelp
    INTERNET
  • Vive le Roi

    Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale Jean-François Copé a adressé aux membres de son groupe une lettre à l’approche du nouvel examen du texte de... Lire la suite

    Par  Malesherbes
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Le roi du vestiaire

    Sa voix porte plus que toutes les autres, il est énorme et a même du mal à marcher. Mais sa diatribe est fluide et le verbe puissant, à défaut d'être raffiné. Lire la suite

    Par  Gilles Poirier
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Homme oiseau - Paris

    Homme oiseau Paris

    Paris-09/2006-Photo: Olivier Daaram©Sous la tour Eiffel, un homme nourrissant les pigeons. Deuxième image extraite de la même série que l'image: "The man with... Lire la suite

    Par  Daaram
    PHOTOS, TALENTS
  • Nagui : roi de l'audimat

    Nagui l'audimat

    Agrandir l'image Paru le 2009-05-15 18:49:00 Nagui est décidément un atout pour France 2, tant avec Tout le monde veut prendre sa place qu'avec N'oubliez pas le... Lire la suite

    Par  Benjamin Tolman
    MÉDIAS, TÉLÉVISION

A propos de l’auteur


Gérard Charbonnel 315 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog

Magazine