Magazine Environnement

Les couts de l'éducation réduits à zéro?

Publié le 30 juillet 2009 par Sdeclomesnil

En amérique du Nord les universités sont chères et réservées à ceux qui peuvent se les payer. Quand aux pays les plus pauvres, l'éducation est un luxe réservé à une minorité. C'est pourquoi Shai Reshef vient de créer l'université du peuple: University of people.
University of people est une ONG qui se donne pour mission de fournir une éducation post secondaire online, gratuite et universelle. Ses enseignants sont des volontaires du monde entier. Ils peuvent être des professeurs d'universités régulières ou des professionnels désireux de partager leur savoir.
University of People permet d'offrir à chacun, les moyens de changer son quotidien et de transformer le monde.
L'idée de mettre des contenus des universités online n'est pas nouvelle, plusieurs universités américaines, parmi les plus prestigieuses offrent déjà leurs cours sur youtube. Je peux épater mes amis en disant que j'ai suivi les cours de Berkeley...
Les universités suivantes ont notamment créé leur chaine sur youtube: Vanderbilt University, University of California, Berkeley, University of Southern California, University of California Television, Duke University, Washington University, Purdue University, Auburn University et même le MIT.
Pour ceux qui voudraient encore d'autres cours, les podcasts sont aussi trés recherchés et efficaces. En voici une bonne liste ici couvrant quasiment tous les secteurs académiques
Pour autant suivre ces universités ne donnera jamais de diplome. Si le cours est gratuit, c'est le diplome qui est payant. C'est là que University of People se distingue, car elle donnera des devoirs toutes les semaines, des forums de discusions entre étudiants. Ensuite des examens sanctionneront les résultats, et des diplomes seront délivrés. University of people ouvre en septembre prochain.
Devant ce genre d'initiatives, on peut se demander dans quelle mesure les universités existantes vont réagir. Comment vont-elles conserver leurs candidats... et leurs revenus pour pouvoir s'offrir les meilleurs professeurs? Ma théorie, c'est que les universités américaines vont se trouver de nouveaux revenus dans un domaine peut-être inattendu: celui des anciens diplomés.
En effet, dans un monde ou les nouvelles technologies accélèrent considérablement l'obsolescence du savoir, ceux qui voudront rester à la fine pointe dans leur domaine seront prêts à payer pour ca. Si les universités parviennent à créer des espaces de partage de connaissances par leurs anciens élèves devenus des professionnels aguerris, et des experts dans leurs domaines respectifs, plusieurs seront prêts à payer pour avoir accés à ces espaces. les moyens techniques existent déjà: intranet, wikis, organisations de conférences, ou vidéoconférences...
J'imagine trés bien que la plus grande source de revenus des universités devienne la formation professionelle. Bien sur, nous n'en sommes pas encore là, mais c'est un pari sur l'avenir que je fais.
(Merci à ergonomia de m'avoir fait découvrir University of people.)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sdeclomesnil 114 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog