Magazine Culture

Si loin de vous

Par Theoma
Si loin de vous
Si loin de vous
Nina Revoyr

« Notre bon vieux M. Nakayama star de cinéma ! Quelle pensée saugrenue ! »

Jun Nakajama est un vieux invisible. Un vieux parmi les vieux. Pourtant, il n'y a finalement pas si longtemps, il ne pouvait pas sortir sans déclencher l'hystérie de ses fans. Le Robert Pattinson du cinéma muet ! Nakajama a été le témoin des débuts du 7ème art, a rencontré ceux que l'on appelle les plus grands et a vécu la fin du cinéma muet. Premier acteur japonais à se produire à Hollywood, il a subi le racisme et l'ignorance.

C'est un homme avec qui bon nombre d'entre nous aimerait discuter. De Keaton à Chaplin, des frères Lumières à Sunset boulevard, il représente un siècle d'Histoire du cinéma à lui tout seul.

Un roman qui a donc tout pour plaire. Un homme qui obtiendra le succès malgré le conflit de loyauté qui l'oppose à sa famille. Un documentaire fascinant sur des temps pas si anciens. L'ombre après les lumières. Une intrigue policière en toile de fonds. Des actes manqués, des regrets et de la fierté.

Pourtant, un je ne sais quoi subjectif ne m'a pas permis d'embarquer. Je suis restée dans la salle obscure observatrice des évènements qui défilaient lentement devant moi. Sans oublier les nombreuses longueurs qui m'ont souvent donné l'envie de partir à l'entracte. C'est dommage car l'écriture de Nina Revoyr offre une lecture teintée d'une douce nostalgie. La prochaine fois, peut-être ?

Extrait

"C'était une époque où l'on ne s'embrassait pas en public – et voilà que moi, je plaquais mes lèvres sur le cou d'Elizabeth. C'était une époque où, dans les cinémas, les spectateurs japonais étaient assis séparément des Blancs – et voilà que moi, j'avais mon nom qui brillait au fronton des salles. C'était une époque où la plupart des personnages d'Orientaux étaient encore interprétés par des acteurs blancs, ainsi que l'avait fait Mary Pickford la même année dans Madame Butterfly – et voilà que moi, je tenais le premier rôle dans une grosse production."

Un livre lu grâce à...

Si loin de vous

Merci Suzanne !

Si loin de vous
Phébus, 376 pages, 2009

Y a-t-il un avis positif dans la salle ?

Pour le savoir, consultez la récap de Blog-o-Book


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Et si dieu me demande, dites-lui que je dors

    dieu demande, dites-lui dors

    J'adore ce genre de titre un peu farfelu, aussi, pas étonnant qu'en l'apercevant au détour d'une bib', je me retrouve irrésistiblement attirée vers ce livre. Lire la suite

    Par  A_girl_from_earth
    CULTURE, LIVRES
  • "Mangez-le si vous voulez" le nouveau roman de Jean Teulé

    "Mangez-le vous voulez" nouveau roman Jean Teulé

    Il est très rare que je lise un livre au moment de sa publication. Je préfère laisser passer les avis bons ou mauvais et le battage médiatique pour que mon... Lire la suite

    Par  Sandy458
    CULTURE, LIVRES
  • Mangez-le si vous voulez

    Mangez-le vous voulez

    Allez, une petite histoire vraie pour changer!Un nouveau Teulé, c'est un évènement. Certes, je n'ai pas encore eu le temps de lire le Montespan, qui trône bien... Lire la suite

    Par  Soiwatter
    CULTURE, LIVRES
  • Mangez-le si vous voulez

    Mangez-le vous voulez

    Auteur: Jean Teulé Éditeur : Julliard 1ère édition : 2009 Nb de pages : 144 Lu : mai 2009 Ma note: 4ème de couverture Nul n’est à l’abri de l’abominable. Lire la suite

    Par  Madame Charlotte
    CULTURE, JOURNAL INTIME, LIVRES
  • Mangez-le si vous voulez - Jean Teulé

    Mangez-le vous voulez Jean Teulé

    L’histoire de ce sombre roman vous est certainement déjà connue : Jean Teulé ayant le sens de la promotion, je l’ai moi-même déjà entendu plusieurs fois la... Lire la suite

    Par  Ys
    CINÉMA, CULTURE, LIVRES
  • Cool-Er pas si cool

    Le Cool-Er pas si cool que cela! C'est ce qui ressort de la présentation humoristique de David Pogue du New York Times. Pas de mode wireless, pas d'offres de... Lire la suite

    Par  Hervé Bienvault
    CONSO, CULTURE, HIGH TECH, LIVRES
  • Microfiche – 4 humain si humain

    Microfiche humain

    Grand plaisir : regarder le film de Miranda July Me and you and everyone we know. Dans ma scène préférée, un jeune père divorcé (qui est aussi un vendeur de... Lire la suite

    Par  Rose
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Theoma 1522 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines