Magazine Santé

Stressées, les femmes?

Publié le 24 septembre 2009 par Marieclaude

Conjointe idéale, professionnelle performante, maman parfaite… les femmes d'aujourd'hui en ont beaucoup sur les épaules. Le stress étant inévitable, comment y faire face?

On s'en doute, les sources de stress varient énormément d'une personne à l'autre, qu'il s'agisse de la perte d'un emploi, d'un divorce, d'un mariage ou de la naissance d'un enfant. En fait, tout changement peut occasionner du stress, même les événements heureux. Une vie sans stress aucun est donc impossible, voire non souhaitable. Toutefois, le stress peut devenir très nocif lorsqu'il est intense, indésirable et vécu jour après jour sur une longue période, et ainsi mener à des troubles de santé, tant physiques que psychologiques.
«Même si on prône aujourd'hui le partage des tâches dans le couple, beaucoup de femmes portent encore la responsabilité de la famille sur leurs épaules. Elles assument une double tâche: le travail et la maison. La société leur en demande beaucoup, mais elles s'en demandent beaucoup, elles aussi», constate le psychologue Marc Vachon.
Stratégies pour contrôler le stress
Bonne nouvelle, toutefois: les femmes disposeraient de plus de stratégies pour contrôler leur stress que les hommes. «Je donne des conférences sur la gestion du stress et je remarque que ce sont surtout des femmes qui y participent. Elles vont chercher des solutions pour faire face à leur stress et tentent de les appliquer», observe-t-il.
Le psychologue Bruno Fortin abonde dans le même sens: «Lorsqu'elles vivent du stress, les femmes vont en parler avec leurs amies et exprimer leurs émotions. Elles vont utiliser une plus grande variété de stratégies d'adaptation et chercher davantage de soutien auprès de leur entourage que ne le font les hommes», explique-t-il.
Certaines études avancent que les femmes courraient un plus grand risque d'avoir des troubles liés au stress, tels que la dépression. Une hypothèse à laquelle Bruno Fortin met un bémol: «Les émotions des femmes semblent peut-être plus intenses pour la simple et bonne raison qu'elles les expriment davantage. C'est sûr qu'il y a plus de diagnostics de dépression chez les femmes, mais il ne faut pas oublier que celles-ci consultent davantage que les hommes», rappelle-t-il.

Signaux de stress
Comment reconnaître les signaux de stress? Il faut savoir que ceux-ci s'expriment à tous les niveaux. Voici quelques-uns des symptômes les plus courants:
- Symptômes physiques: maux de tête, fatigue, épaules et cou tendus, maux de dos, insomnie, indigestion, etc.
- Symptômes comportementaux: excès de tabac, d'alcool ou d'alimentation, attitude critique envers les autres et soi-même, etc.
- Symptômes émotifs: tristesse sans raison apparente, anxiété, sentiment d'être sous pression, colère, impatience, ennui, etc.
- Symptômes cognitifs: oublis, manque de concentration, indécision, perte du sens de l'humour, etc.
- Symptômes relationnels: isolement, perte de libido, intolérance, etc.
«Le stress devient un problème lorsque la personne n'arrive plus à fonctionner normalement», souligne Marc Vachon.
Apprendre à mieux gérer le stress
Heureusement, il existe plusieurs façons d'apprendre à mieux gérer son stress afin de le réduire. Voici quelques pistes de solutions:
- Identifier les symptômes du stress. Il s'agit de la première étape afin de prendre conscience qu'il y a un problème;
- Cerner le problème. Qu'est-ce qui s'avère une source de stress pour soi? Le travail? Une relation conjugale? Des difficultés financières? Notre santé? Il est primordial de l'identifier;
- Régler le problème à la source. Si c'est possible, évidemment;
- Travailler sur ses émotions. «On travaille beaucoup sur les croyances et les perceptions et on aide la personne à retrouver un sentiment de contrôle sur la situation», note Marc Vachon;
- Faire de l'exercice physique - pour dépenser le surplus d'énergie et diminuer la tension -, de la méditation ou tout autre exercice de relaxation;
- Exprimer ses sentiments et parler de ce qu'on vit. C'est libérateur.
Le saviez-vous?
Le stress serait lié à 60% des problèmes pour lesquels les adultes consultent un médecin.

Bonne journée,

Marie claude

ref: Passeport.sante.net


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marieclaude 499 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines