Magazine Société

L'ère de l'Emotion, la fin de la Raison?

Publié le 24 septembre 2009 par Nemo
La page des Lumières est définitivement tournée. La France n'est plus ce grand pays de penseurs qui a su faire naître les plus grandes idéologies telles que celles qui ont inspirés les mouvements révolutionnaires par-delà nos contrées.
L'émotion s'accommode mal de la raison surtout lorsque la première tend à oblitérer la seconde.
Plusieurs éléments m'inquiètent quant à cette proportion croissante de Français qui ne sait guère plus que réagir au détriment d'une réflexion mesurée.
1. Il ne fait pas bon être banquier ou travailler dans un établissement financier de nos jours.
Dans un élan bien franchouillard aigri, pris dans la spirale de la catharsis, mal avisé serait celui qui révélerait son salaire, surtout si celui-ci a le malheur de dépasser 3000 EUR par mois ! Vous devrez nager à contre-courant d'un déversement collectif de bile. La rage de l'injustice biaise le jugement au point de se tromper de cible. Je devrais véritablement arrêter de lire les commentaires chez Rue89 dont je devrais savoir qu'ils ne sont généralement jalonnés que de clichés gauchistes que même certains sympathisants socialistes renieraient.
Les banques ne sont certes pas des parangons de vertu, mais de là à en faire les représentants sur Terre du Malin, c'est oublier leur rôle indispensable dans notre économie.
2. Notre Lider Maximo hypergesticulant n'est pas à la hauteur de sa charge. Je commentais récemment sur Facebook le statut d'un jeune Gaulliste du Renouveau, dont j'ai du mal à concevoir son ralliement assumé à la majorité en place sans renoncer ce qui fait justement l'essence même du gaullisme:
Et ça ne vous fait pas mal en tant que gaulliste d'être affilié à une majorité qui saccage l'héritage du Général? Positions atlantistes, recul d'indépendance du pouvoir judiciaire, judiciarisation de la vie politique, un Président qui range les ministres au rang de simple conseillers à l'américaine...c'est loin d'être gaulliste tout ça...
Et j'omets volontairement le côté bling-bling du Président qui est sans doute ce qu'il fait de plus antigaulliste. Le Général avait une autre idée de la fonction présidentielle.
Être Chef de l'Etat, c'est gouverner avec la raison. Ce n'est pas bondir sur chaque fait divers pour manipuler l'opinion publique. C'est savoir se mettre au-dessus des turpitudes quotidiennes politiciennes. Je crois que Georges Pompidou est l'auteur de cette fameuse phrase selon laquelle le Président doit s'occuper de l'image de la France et le Premier Ministre du quotidien des Français. C'est exactement de cela dont il s'agit.
Donner un cap, une grande direction, un projet, un espoir d'avenir. Cela se construit dans le temps de la réflexion. Force est de constater que nous avons à la tête de l'Etat un homme qui se laisse guider par ses émotions ou du moins qui en donne l'image.
L'effet en est désastreux. La colère ou la rage amènent Nicolas Sarkozy à se rabaisser, à participer même aux querelles politiciennes, amalgamant l'homme et la fonction.
Sauf que lorsqu'une partie civile peut se permettre de traiter un suspect de coupable, un Président viole les fondements mêmes de notre République.
Aparté: Au fait quelqu'un aurait-il des nouvelles de François Fillon? Je m'apprête à lancer une alerte pour personne disparue !
3. Le football, sorte de révélateur d'une société est à cette image. S'agissant d'un sport, il est donc nécessairement emprunt d'émotions. Mais sauf à en faire un dérivé d'Ultimate Fighting ou un digne représentant de la confrérie des bouchers-charcutiers, la raison doit aussi dicter le jeu. C'est ce que l'on appelle le Fair-Play: savoir faire fi de l'émotion pour rendre à ce fabuleux sport sa dimension fédératrice et ludique. La joie et la tristesse en communauté ne deviennent ainsi pas la moquerie et la colère. Mais là aussi, la France ne sait plus raisonner.
Comme dirait l'un des plus grands (non par la taille) penseurs de la fin du XXe siècle:
La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.
Si cela ne vous a toujours pas convaincu que Nicolas Sarkozy est l'incarnation française de l'Empereur Palpatine...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Peut-on être sûr d’avoir raison ?

    Il arrive naturellement de douter de sa pensée, mais il est fréquent d’éprouver aussi un sentiment de certitude, de posséder l’« intime conviction » de quelque... Lire la suite

    Par  Jcgbb
    CULTURE, SOCIÉTÉ
  • Savoir raison garder...

    Le monde traverse une crise économique grave qui commence à reléguer, malgré un sursaut électoral, au second plan une crise écologique de première ampleur. Lire la suite

    Par  Dominique Lemoine
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • CDP : Nous avions raison !

    Après GDF Suez qui vient d’être condamné par à payer une amende de 553 millions pour infraction à la réglementation européenne et EDF qui après avoir emprunté... Lire la suite

    Par  Mfcomte
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Voiture "propre" : Chantal Jouanno a raison !

    Voiture "propre" Chantal Jouanno raison

    L'intelligence, me semble-t-il est de savoir tout autant exprimer ses désaccords que ses accords. Ce matin, donc, je suis d'accord avec Chantal Jouanno et demai... Lire la suite

    Par  Arnaudgossement
    ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE, SOCIÉTÉ
  • Raison d'Etat au stade du Roudourou

    Raison d'Etat stade Roudourou

    J'étais à Angers samedi soir alors que se jouait à Guingamp le match de foot France-Feroë. A la terrasse d'un café, parlant réunification avec quelques angevins... Lire la suite

    Par  Chacalito
    FOOTBALL, FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ, SPORT
  • Peillon a raison. Poil aux bidons.

    Peillon raison. Poil bidons.

    On ne pourra pas me suspecter d’une quelconque sympathie avec le sieur Peillon, que j’ai déjà suffisamment éreinté dans ces lieux virtuels… Mais pour une fois,... Lire la suite

    Par  Gédécé
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Mais si François, il a raison, Schumpeter !

    J'ai lu les voeux à la presse de François Bayrou, et je suis tombé sur cet intéressant passage : La vieille loi de l’économie, la loi schumpétérienne de la... Lire la suite

    Par  Lheretique
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Nemo 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine