Magazine Hockey

Bataille à la ligne bleue

Publié le 24 septembre 2009 par Chesc0

mathieu carleJacques Martin a affirmé qu’il était prêt à commencer la saison avec 8 défenseurs. 

Roman Hamrlik a peut-être pris part à un premier entraînement hier, mais le vétéran défenseur a affirmé se sentir seulement à 60% de son plein potentiel.  

«J’ai eu une bonne grippe, mais ce n’est pas la H1N1» a affirmé Hamrlik.

«À mon âge, c’est moins bon de rater une partie du camp d’entraînement. Déjà que je ne suis pas le plus rapide, j’ai peur de manquer de rythme en début de saison.»

«J’aurais voulu créer une forte impression au camp, mais je dois aussi m’occuper de moi pour éviter une absence à long terme». a dit Paul Mara. (Mara a subi une blessure au bas du corps)

«Je suis vraiment heureux d’être encore ici, c’est une chance pour moi» a affirmé Yannick Weber.

Jacques martin est encore en mode évaluation: «En fonction de la composition de notre équipe, on doit évaluer ce que chaque individu apporte et déterminer de quel élément on a le plus besoin. Weber, Carle et O’Byrne sont tous droitiers. Il s’agit d’une chance pour eux car nous avons beaucoup de défenseurs gauchers. À eux d’en profiter”.

«Weber est un défenseur qui déplace bien la rondelle et qui se spécialise dans l’avantage numérique, alors que Ryan est du type plus défensif, plus costaud et plus physique.»

Tout semble favoriser Ryan O’Byrne. Premièrement, il joue du meilleur hockey que Weber en ce moment. Deuxièmement, le CH devra le soumettre au ballottage s’il veut le rétrograder dans la ligue américaine alors que Weber pourra passer aux mineures directement.

Weber avoue qu’il connaît un camp difficile.

«L’an passé, c’était mon premier camp professionnel et je n’avais rien à perdre. Et j’ai terminé la saison en jouant en avantage numérique avec des gars comme Kovalev et Markov.”

«Maintenant, l’entraîneur s’attend à plus de ma part.»

“Peut-être qu’en essayant d’améliorer mon jeu défensif, j’ai oublié ma force: l’offensive.”

«Mais à mon dernier match, j’ai essayé de jouer mon style et celui que l’entraîneur veut que je joue».

Pour Jacques Martin, les cartes ne sont pas encore jouées.

«Va-t-on garder sept ou huit défenseurs? Je ne le sais pas encore»

«On procède encore à des évaluations, mais on a des joueurs blessés ou qui ne sont pas à 100%, alors on se sert de tout notre personnel.»

Dans cette bataille à la ligne bleue, il ne faudrait pas oublier Mathieu Carle qui connaît un camp extraordinaire.

“J’ai réuissi à améliorer mon jeu défensif, tout e restant offensif” a aadmis Carle.

«Il y a très peu de défenseurs entre 20 et 25 ans qui sont strictement offensifs et qui arrivent à rester dans la Ligue nationale”.

«Les défenseurs plus expérimentés finissent par réduire le niveau de risque dans leur jeu. Ils ne cherchent pas à tout prix à marquer en fin de match.”

«D’ailleurs, on me le reprochait autrefois, de sorte que je ne jouais pas en fin de match.»

La bataille à la ligne bleue sera féroce… et est loin d’être terminée…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chesc0 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines