Magazine Culture

Les derniers Géants

Par Vanessav
Les derniers Géants
Je suis de celle qui aime les aventures, partir à la découverte dans un autre pays, à la recherche d’un quelconque trésor ou d’une quelconque antiquité. Les explorateurs m’ont toujours fait vibrer. J’ai aimé les Jules VERNES, lus après l’adolescence parce que c’était plus une lecture de garçon, pour moi il était plus indiqué de lire du SEVIGNE (que j’ai aimé aussi). J’ai surtout lu « Le tour du monde en 80 jours », regarder en douce les quelques épisodes du dessin animé animalier japonais reprenant cette aventure, relu plus tard l’original.
Et voilà que je découvre l’univers de François PLACE, illustrateur et auteur pour enfant. Et me revoilà gamine, prête à partir sur le premier bateau pour une ile aux trésors quelconque. « Les derniers géants » offre une superbe histoire aux multiples lectures.
Oui, oui il s’agit d’un livre jeunesse mais je vous assure que la lecture (trop rapide, je serais bien restée dans son univers plus longtemps) vous procurera une bien belle évasion.

Les derniers Géants Il vous suffit de suivre cet amateur de beaux objets, dans la droite lignée des cabinets de curiosités (un peu de sciences naturelles, beaucoup d’art, de la botanique et des objets d’autres cultures), et rêver que cette dent de cachalot achetée aux docks est en fait la dent d’un géant.

Les derniers Géants * c'est trop petit, mais nous pouvons y voir entre autre une carapace de tortue géante, d'inombrables malles, un globe-terrestre, une bibiothèque extrêmement achalandée, un vase Ming (peut-être en toux cas chinois), un squelette humain, une lunette astronomique et j'en passe...
Et là, s’offre à vous une exploration, une aventure humaine avec des mises en abime de nos méthodes scientifiques, de nos manquements anthropologiques. En découvrant ce peuple, l’aventurier découvre un autre univers, une autre cosmogonie, une idée de la solitude et de l’amitié.
Les derniers Géants En plus de cela, François PLACE est un merveilleux illustrateur. Ces dessins à l’encre de chine, entre gravure de vieux manuel de cartographie ou d’herboriste, nous emmènent ailleurs avec des plans panoramiques, des lavis colorés qui rappellent la peinture de paysage. C’est une belle manière d’entrée dans la lecture d’aventure mais aussi toute la question du respect des peuples premiers… un petit pas vers cet autre livre, "Peuples premiers, aux sources de l'autre" de Fabrice DELSAHUT, dont je vous parlais et vous livrais une anecdote ici.
François PLACE a aussi écrit et illustré « Le vieux fou de dessin », récit de vie et d’initiation du vieux Katsushika Hokusai.

Oui vous ne rêvez pas, celui qui a dessiné le premier "manga" dont je vous parlais là. Bien entendu je l’ai en ma possession, bien entendu je l’ai lu, relu, et vous en parlerais plus tard, cette lecture est dans la droite lignée de mon chemin d'encre.

Une autre proposition est alléchante, très alléchante : son « Atlas des géographes d’Orbaé » en trois tomes, vraie nouvelle cartographie de l’univers et de l’imaginaire. Un monde à lui… de quoi ne plus vouloir revenir dans ce monde-ci. A suivre…et si vous ne pouvez pas patienter, liser donc ce qu’en disent les autres sur sa bibliographie. Flo/Barbarella vous parlait de François PLACE là et des derniers géants ici. Et Malice vous en révèle encore mieux le contexte, voici une fan de François PLACE...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vanessav 1186 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines