Magazine Cinéma

Retour sur l'avant-première de "Le Petit Nicolas" au Grand Rex

Par Jango

Synopsis :

Nicolas mène une existence paisible. Il a des parents qui l'aiment, une bande de chouettes copains avec lesquels il s'amuse bien, et il n'a pas du tout envie que cela change...

Mais un jour, Nicolas surprend une conversation entre ses parents qui lui laisse penser que sa mère est enceinte. Il panique alors et imagine le pire : bientôt un petit frère sera là, qui prendra tellement de place que ses parents ne s'occuperont plus de lui, et qu'ils finiront même par l'abandonner dans la forêt comme le Petit Poucet...


Vous avez pu lire dimanche dernier ma critique du Petit Nicolas, adaptation de l'oeuvre culte de Sempé et Goscinny.Une avant-première événement vu le monde qui  était présent. En effet, la quasi totalité du casting avait fait le déplacement, depuis le réalisateur jusqu'aux différents enfants de l'hisoire en passant par les différents seconds rôle. Seuls manquaient à l'appel Louise Bourgoin (qui a un rôle de composition) et Jugnot (également dans un rôle clin d'oeil sympathique).La dernière avant-première au Rex m'était un peu restée en travers de la gorge (Terminator 4, voir mon billet) mais celle-ci se déroula dans un cadre sympathique, sans tension excessive et dans une bonne humeur communicative. Durant l'attente du film, des images et reportages sont venus occuper les spectateurs et à 11h pile (à l'heure pour une fois), la présentation a pu débuter.Rapidement, Laurent Tirard monte sur scène pour saluer la foule et appeler avec la présentatrice les différents invités à commencer par les producteurs, Klaus Badelt le compositeur (oui oui, celui-là même à qui l'on doit la musique de Pirates des Caraïbes) et les enfants.


Laurent Tirard

Laurent Tirard et les producteurs (à gauche, Klaus Badelt)

Les jeunes comédiens du film
Ce fut ensuite le tour des noms plus connus du cinéma français : Kad Mérad, Valérie Lemercier, Sandrine Kiberlain, François-Xavier Demaison, Anémone et Daniel Prévost.
Contrairement à d'autres avant-premières, les acteurs ont pu, même si cela fut court, prendre la parole pour adresser quelques petits mots au public venu très nombreux.
Le tonnerre d'applaudissement fut réservé à l'entrée du jeune Maxime Godart, Le Petit Nicolas lors de sa montée sur scène, un ballon à la main.
Après quelques mots routiniers et de chaleureux remerciement à l'équipe techniques plus tard, tout ce petit monde redescendit dans la salle. Pour certains, il s'agissait de la première projection du film ce qui expliqua que les comédiens restèrent voir le film (ce qui est plutôt rare dans ce genre d'événement)




Klaus Badelt (à gauche) en pleine discussion à la sortie de la projection
Pour résumer, cette avant-première bien que moins spectaculaire qu'une avant-première US réserva son petit lot de surprises notamment par la présence très nombreuses des comédiens et un temps sur scène supérieur à la moyenne.
En plus nous étions dimanche matin, il faisait beaux et j'ai croisé Klaus Badelt (et Florent Pagny aussi) à la sortie de la séance, bref, c'était sympa

Voir ma critique du film.
Sortie officielle française : 30 septembre 2009
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jango 693 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines