Magazine Sport

Cowboys de Dallas : Les idées de grandeur de Jerry Jones

Publié le 25 septembre 2009 par Sportif
Cowboys de Dallas : Les idées de grandeur de Jerry Jones
Avant d'aller plus loin, il est important que vous sachiez que je n'aime pas les franchises sportives qui sont trop riches, qui prennent trop de place et qui fondent leur dynastie sur un passé durant lequel les règles n'étaient pas égales.
Les Canadiens de Montréal en sont un bel exemple. Oui ils ont dominé et remporté des tas de Coupe Stanley, mais surtout dans une période où ils avaient accès à tous les joueurs québécois. Maintenant que les règles de repêchage sont gérées équitablement et qu'il y a un plafond salarial, la dynastie n'est plus là. Les Yankees de New York sont un peu pareils sauf que dans leur cas ils continuent d'évoluer dans une ligue où leur masse salariale est plus grosse que celle des 5 équipes les moins riches. Dans un pareil environnement, on ne devrait même pas souligner le fait qu'il compétitionne, on devrait surtout mettre l'emphase que les Twins de Minnesota et les Rays de Tampa Bay leur chauffent les fesses.
Souvent de telles situations donnent lieu à des erreurs de gestion flagrante. On ne peut pas dire que les Yankees et les Canadiens se distinguent pas leur efficacité dans la gestion des talents. Là où il y a trop de d'argent, il y a risque de nonchalance. C'est définitivement le cas pour les Cowboys de Dallas qui continuent de sous-performer, souvent en allant chercher des têtes brûlées délaissées par les autres équipes. Il y a pratiquement une forme d'arrogance dans leur approche : Pac Man Jones est un con, Terrel Owens un égomaniaque, Tank Johnson un violent imbécile ... pas de trouble! Nous les Cowboys allons les mettre dans le droit chemin. Ça ne marche pas, on dirait.
Le nouveau stade des Cowboys de Dallas représente à mon avis une autre démonstration que Jerry Jones n'est pas vraiment contact avec la réalité. Car quand Jones parle de son nouveau stade, il mentionne la nécessité de rendre le football accessible à tout le monde en argumentant que seulement 7% des fans on déjà assisté à un match. C'est sûr qu'avec un prix moyen du billet à 159$, le double de la moyenne pour l'ensemble de la NFL. Jones contribue largement à rendre ça plus facile pour tout le mode d'y aller. Une famille de 4 personnes qui veut aller voir Tony Romo faire des passez à l'équipe adverse devra débourser en moyenne 758$ (avec hotdogs et bière) alors que c'est 412$ ailleurs dans la NFL.
Mais il faut bien rendre à Jones ce qui lui revient, il est visionnaire. Il a acheté la franchise des Cowboys pour la modique somme de 150 millions alors qu'elle génère en revenu annuel le double. Et avec un stade qui peut contenir plus de 100 000 fans, les Cowboys devraient bientôt dépasser les Redskins et les Patriots à ce chapitre. Et ce, même si l'équipe va continuer de sous-performer et ne fera peut-être pas les séries cette année...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sportif 292 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine