Magazine

Druaga no Tou – the Sword of Uruk

Publié le 25 septembre 2009 par Jibouille

Une demi-année s’est écoulée depuis la défaite de Druaga au sommet de la tour et tous les monstres ont disparu. Une période de paix a alors commencé dans le royaume du Roi Gilgamesh. Jil et Fatina ayant survécu à la chute de la tour essayent tant bien que mal de continuer avec leurs vies. Au moment où tout semble aller pour le mieux, une petite fille nommée “Ki” fait son apparition. Ils découvrent qu’elle serait la clé pour ouvrir la porte de la Tour Mythique et retrouver Neeba et Kaaya. Poursuivis et traqués par la justice, nos héros décident de remonter en haut de la Tour de Druaga

druaga-no-tou-sword-of-uruk

The Sword of Uruk est un bon enchainement de la première saison qui se déroule quelques temps après. Un poil supérieure? Lisez la suite :p

Les éléments sont bien repris car ils s’enchainent bien, même s’il faut parfois faire appel à sa mémoire. Il y a tellement de personnages que certains nous sont sortis de la tête. Bon, ca revient vite surtout qu’on se charge de nous rafraichir la mémoire. Comme il fallait s’y attendre, cette saison est une sorte de course poursuite, de vengeance larvée, qui éclate un peu trop sur la fin. On connait enfin les secrets de la tour de Druaga et honnêtement, c’est assez bien amené. Je m’attendais à une explication honteusement navrante mais pas du tout.

Quant à la fin, je suis un peu déçu car on ne sait pas vraiment ce que deviennent nos héros, même si les images de fin sont censées nous aiguiller. Bien évidemment, la fin fait surtout appel à l’imagination du spectateur comme la plupart des fins japonaises. Pourquoi pas. Certains aiment ce genre d’épilogue, à moins qu’une suite ne soit prévue, ce qui serait une erreur je pense.

Les personnages ont bien évolué dans l’ensemble, excepté le héros, toujours autant fonceur et irréfléchi, à se demander comment il fait pour ne pas se faire tuer. Le protagoniste ayant le plus changé est Fatina car elle essaie d’avancer malgré ce qui s’est passé alors que Jil est hanté par son passé. Voilà pourquoi leur relation n’évolue pas tellement car même s’ils désirent la même chose, leur comportement les en empêche. D’ailleurs, chaque membre du groupe a tiré des leçons et profit de leur aventure, sauf Jil. Même Neeba et Kaaya ont légèrement changé mais c’est logique vu leur objectif.

Un animé correct mais qui manque de profondeur. Ca se regarde facilement mais au final, ce n’est qu’une quête où il faut dézinguer les méchants. Cette saison est plus intéressante que la précédente, j’en demandais pas plus.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jibouille 319 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog