Magazine Cyclisme

Paris-Gien-Bourges - L'ÉDITION DE TOUS LES TRACAS

Publié le 25 septembre 2009 par Roltiss @roltiss
Paris-Gien-Bourges - L'ÉDITION DE TOUS LES TRACAS
Hier soir, Franck Rouzeau a présenté la 59e édition de Paris-Gien-Bourges à Harmonie Berry, prévue pour le jeudi 8 octobre prochain


Autorisation du 03.02.2005
Le 59e Paris-Gien-Bourges est désormais sur les rails. Le plateau s'annonce
remarquable avec sept pros teams au départ le 8 octobre.

 
Le jeune « patron » de l'UBCC, organisatrice de Paris-Gien-Bourges, Franck Rouzeau, a présenté son épreuve, hier soir. Il a dû avouer que la préparation de cette 59e édition (le 8 octobre) n'a pas été de tout repos : « J'ai choisi de quitter le cocon de la Coupe de France. On m'a dit que j'allais au casse-pipe. Il faut savoir, pourtant, que 30 équipes représentant 16 pays ont postulé. Je n'en ai retenu que 20 pour 10 pays. Mais mes tracas ne se sont pas limités là. L'incendie du dojo nous a obligés à changer la ligne d'arrivée (elle passe du boulevard de la République au boulevard Gambetta). Et donc le circuit final ainsi que les salles techniques et le stationnement des coureurs. »
 
Cavendish,
Cancellara,
Valverde
et les autres

 
« En toute dernière minute, notre partenaire presse nous a avisé de son renoncement. Toutes les prestations qu'il assurait, notamment au niveau de la communication, tant papier que banderoling, me sont revenues. D'où un surcroît de travail. Mais aujourd'hui je suis quand même récompensé, poursuit-il. Parmi les vingt équipes, j'aurais quand même sept pros teams (les équipes françaises, plus la Caisse d'Épargne, Columbia et Saxo Bank). En vrac, l'espoir Boasson Hagen, Cavendish, Eilsel (Columbia), Valverde (récent vainqueur de la Vuelta avec la Caisse d'Épargne), Cancellara, Arvesen, Bak (Saxo Bank), Guesdon, Geslin (la Française des Jeux), Casper (vainqueur de la Classic de l'Indre, Besson Chaussures), Champion (le champion de France) et le Vierzonnais Pivois (Bretagne Schuler), les frères Feillu et Vogondy (Agritubel), Augé, Minard (Cofidis), Dion, Goubert (Ag2r), Bonnet (Bouygues), Tombak (CC Bourgas) et probablement Thor Hushovd (Cervelo)… »
L'épreuve sera retransmise sur Sport +, et, le lendemain, France 3 donnera un résumé de 26 minutes. En prélude, pour lancer l'épreuve, France 3 va consacrer un sujet à Albert Bourlon, l'éternelle gloire berruyère du Tour de France.
Franck Rouzeau, entouré de sa soixantaine de bénévoles, entrevoit donc la fin de toutes ses préoccupations. Dernière (mauvaise) nouvelle, les frais de police et gendarmerie sont en augmentation de 33 %. Il faut être vraiment courageux pour se lancer dans une épreuve de ce type, rassemblant quelques-uns des meilleurs coureurs mondiaux, ceci à quelques heures de Paris-Tours !
Franck Rouzeau est de ceux-là. On ne le remerciera jamais assez pour sa forte implication et le coup d'accélérateur qu'il a donné à la grande classique berrichonne.
Jacky Bavouset
sports.bourges@nrco.fr
parcours
Arrivée boulevard Gambetta
La course s'élancera de Gien sur le coup de midi. Elle passe par Vailly, Jars, la montée du Graveron, avant de foncer sur Bourges par Henrichement, Menetou-Salon et Fussy. Arrivée boulevard Gambetta, vers 17 h, après un tour de circuit.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roltiss 200 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines