Magazine Culture

Sur le musée de l’histoire de France à Vincennes ou ailleurs

Par Dornbusch

Avant de dire quelques mots sur ce projet de musée de l’histoire de France, à Vincennes ou plutôt ailleurs, quelques mots quand même sur la façon dont notre pays est gouverné.

Je ne suis pas un partisan de l’anti sarkozysme forcené, piège politique absolu qui nous a fait perdre déjà une élection. Mais quand même, il y a des choses étranges. Quand un malaise vagal de “Monsieur” conduit a rayer de la carte la nomination de 3 ou 4 ministres et à abandonner l’annonce du lieu d’implantation de ce fameux musée, on se pose des questions.

Sur le musée de l’histoire de France à Vincennes ou ailleurs

Revenons à notre sujet. Apparemment “les carottes sont cuites” puisque, autre manifestation de népotisme, l’ancien directeur de cabinet de la ministre Albanel vient d’être nommé simultanément directeur du Château de Fontainebleau (le précédent titulaire du poste qui avait semble t il donné toute satisfaction étant débarqué sans pré avis)  et de la mission du musée de l’Histoire de France.

Pour autant, je le dis, je n’avais pas signé la pétition de soutien pour l’implantation du musée au Chateau et ce pour 2 raisons.

Sur le fond, cette idée de musée de l’histoire de France me laisse perplexe. On a souligné ici l’influence (indirecte) de Fernand Braudel sur notre président, apparemment celui ci n’a pas intégré toute la dimension du mouvement des “Annales”. Est il encore possible aujourd’hui de poser en un lieu l’Histoire de France ? On n’ira pas trop loin ici sur ce thème pour ne pas alourdir exagerement ce billet mais la réponse ne me semble pouvoir être que négative.

Sur la forme, l’idée d’implanter ce musée dans le Château de Vincennes. La encore je suis très perplexe. Je le dirai très simplement, le Château de Vincennes mérite mieux ! Le Château de Vincennes qui intègre le plus haut donjon médiéval d’Europe, une des 7 Saintes Chapelles françaises et des corps de bâtiments Louis XIV superbes mérite mieux qu’être le lieu d’accueil d’un musée.

Mettons les musées dans des bâtiments ad hoc (ex Quai Branly) et laissons les châteaux être eux même, des châteaux, des témoignages de leur propre architecture et de leur propre “histoire de France”. Le potentiel du Chateau de Vincennes est exceptionnel, avec quelques aménagements, raser ces affreux bâtiments militaires dans la cour, convaincre progressivement l’armée de restituer la plus grande partie du bâtiment (je lisais récemment une interview de Roland Castro qui dès le début des années 80 avaient cherché à obtenir que l’armée quitte tous ses forts parisiens), le site peut devenir une des grandes attractions de la région parisienne
Un des tous premiers billets de ce blog s’intitulait: “Chateau de Vincennes: comment être a la hauteur du plus haut donjon d’Europe ?”.

La question nous est posée, elle ne se resoudra pas dans le seul cabinet du maire de Vincennes, seule l’alliance de toutes les communes dans un vaste projet collectif autour de ce magnifique symbole permettra de faire du Chateau de Vincennes le site qu’il mérite de devenir par ses qualités propres.

David Dornbusch

Secrétaire de la section socialiste de Fontenay sous Bois - Blog d’actualité politique de la 6° circonscription du Val de Marne (Fontenay sous Bois, Vincennes, Saint Mandé)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dornbusch 490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte