Magazine

Les suites de la dictature

Publié le 25 septembre 2009 par Badiejf

Depuis près d’un an, j’ai croisé plusieurs dizaines d’haïtiens avec qui, dans le cadre du travail ou dans d’autres contextes marqués par le divertissement, j’ai pu discuter plus sérieusement de la situation du pays, de sa population. Ils ont été plusieurs à me dire – pour ne pas dire à insister fortement – de ne jamais donner ma confiance à un haïtien. Avant de quitter Mtl il y a un an, les haïtiens que je croisais et à qui je racontais notre projet de ‘migrer’ dans la perle des Antilles pour deux ans, me faisaient le même conseil. Il y a bien évidement – pour ne pas dire drôlement – le paradoxe d’un haïtien qui te demande de lui faire confiance en te disant de ne jamais faire confiance à un des siens : « Tu peux me faire confiance, il ne faut jamais faire confiance à un haïtien…. ». Un partenaire haïtien de qui je suis plus proche et à qui je racontais cette anecdote m’a instinctivement répliqué : « La dictature, les tontons macoutes ! ». Aussi simplement, comme si cette méfiance des haïtiens les uns envers les autres était la conséquence la plus significative de plus de 20 ans de dictatures, presque 30 ans de macoutisme. Que cette empreinte avait marqué aussi profondément les cerveaux, de quoi faire un sillon supplémentaire dans le néocortex. Difficile pour moi de m’imaginer ne pas pouvoir simplement donner mon point de vue sur un sujet X en prenant un rhum avec un ami ou en soupant avec la famille. Quel est le rôle de cette méfiance dans la capacité du pays de se construire ? De participer activement aux efforts des organisations internationales ? Ce serait de simplifier une réalité compliquée (c’est pire que complexe !) que d’appuyer une analyse un peu soutenue sur la seule dimension des rapports de non-confiance entre les ayisien pour expliquer l’incapacité du pays à sortir politiquement et culturellement de la dictature. Mais ma courte expérience dans ce nouveau monde m’a permis d’identifier que cette méfiance ‘génétique’ limite la capacité des gens à se lier pour sortir de plusieurs situations périlleuses. « Tout koukouy klere pou je-l» ou en français, « Chaque luciole ne fait de la lumière que pour elle-même ». Proverbe consacré pour souligner l’individualisme des haïtiens…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • La perle des antilles

    perle antilles

    Il n'aura pas échappé aux lecteurs et lectrices habituels de ce blog que les articles ont été plus rares en ce mois de janvier.  Etant d'origine haïtienne, je... Lire la suite

    Par  Axelelofficial
    A CLASSER
  • Anthrax : suites de l'accident de laboratoire survenu à Maisons-Alfort

    Anthrax suites l'accident laboratoire survenu Maisons-Alfort

    Agrandir l'image Paru le 2009-04-01 15:19:00 | 123 lectures Maisons-Alfort, France - Dans un communiqué daté du 30 mars, l'Afssa précise les suites de l'inciden... Lire la suite

    Par  Benjamin Tolman
    SCIENCE & VIE
  • L’histoire des Antilles à Paris

    Deux expositions sont présentées dans le cadre de la commémoration de l’abolition de l’esclavage. « Les noms de l’abolition » : un Mémorial :pour aider les... Lire la suite

    Par  Dentelle
    BONS PLANS, CONSO, EN FRANCE , VOYAGES
  • Raphaël Krafft aux Antilles à bicyclette

    Raphaël Krafft Antilles bicyclette

    photo : Raphaël Krafft Raphaël Krafft, journaliste pour Radio France, a de nouveau enfourché sa bicyclette pour de nouvelles aventures. Lire la suite

    Par  Malaurie
    CULTURE
  • Dictature du Prolétariat

    Dictature Prolétariat

    1. Psychologie du communiste.''Le communiste'', on le sait, est cet être - lié à une espèce apparemment en voie de disparition, mais que le capitalisme... Lire la suite

    Par  Kasparov
    HUMEUR, TALENTS
  • Une dictature mondiale ?

    dictature mondiale

    Qui n'a pas entendu ouïr de l'avènement d'un Nouvel Ordre Mondial (NOM) qui serait une dictature répondant à peu près à une vieille prophétie, selon laquelle... Lire la suite

    Par  Tanjaawi
    SOCIÉTÉ
  • Suites américaines

    Suites américaines

    «Cher amour, ne t’inquiète pas de moi. Je suis bien arrivée. Il y a un peu de désordre mais la nourriture est très bonne. Surtout ne t’en fais pas. Ça se passer... Lire la suite

    Par  Va33
    CULTURE

A propos de l’auteur


Badiejf 170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte