Magazine

Fin de vie ou pas

Publié le 25 septembre 2009 par Franonair

Virtuelle.

Oui je crois que j’ai fait le tour thérapeutique du blog. Cela m’a amusé, aidé. Cela m’a permis de rencontrer bon nombre de personnes interessantes et moins. Surtout ça m’a fait lire sur un écran. D’ailleurs je continue à lire certains blogs. Mais faut se l’avouer. Le blogging est presque mort en cette rentrée. On a tous - plus ou moins - repris les rênes In Real Life. Perso, la récréation est pratiquement finie. Je n’y trouve plus mon compte. Plus d’amusement.

Je suis scotchée maintenant à Farmville - jeu débile comme il y en a sur Facebook. Comme quoi je reste dans le micro-blogging quand même, je communique avec des gens que je connais dans la vraie vie.

Et dans la vraie vie. C’est rude. Ouais. Parce que j’ai beaucoup de mal à trouver un échappatoire à ma triste vie professionnelle. Ereintant, elle est cette vie. Et en ce moment, je n’ai juste plus envie de me tuer à la tâche. Parce que je ne suis plus toute seule. Parce que dans mon ventre, une vie prend forme. Et que j’ai vraiment envie d’en profiter de cette grossesse. Surement parce que ce sera ma dernière. Et puis, j’ai vieilli. Je n’ai plus envie de courir. Je n’ai plus rien à me prouver. Je sais que je peux endurer professionnellement. Mais saurai-je rester calme ? Immobile ? Saurai-je laisser passer le stress, ne plus y faire attention ?

Je me pose pas mal de questions. Même si je suis déjà maman. On s’en pose toujours un peu concernant la vie qu’on souhaite pour ses mômes non ? Matériellement parlant et “spirituellement” aussi. Je n’ai plus envie d’être une maman stressée courant en tous sens pour joindre les deux bouts de sa vie pro et perso. Je tente en vain de trouver ce putain d’équilibre … ce putain d’épanouissement qui nous est conté dans les magazines et autres livres. En fait, je vais tâcher de le trouver moi-même, dans mon coeur. Cette fois-ci, je ne laisserai personne me dicter “ma conduite”. Cette fois-ci, je me fais confiance.

Et j’ai décidé de vivre une grossesse tranquille. Me remettre au yoga. Manger encore plus sainement - j’ai pas encore pris de kilos ^^ - Vivre à mon rythme. Observer et apprécier ce et ceux qui m’entourent. En fait, même si je ne vis pas une grossesse facile (je suis du coté de celles à risques), c’est la seule période de ma vie où bizarrement j’arrive à tout relativiser. J’espère seulement que cette fois-ci, j’arriverai à maintenir le cap même après la naissance du bébé.

Au fait, en Novembre, je pourrai connaitre le sexe. Je demande ou pas ? Caillou ou Sashimi pour les prénoms ? Quitter Paris ?

Suis heureuse et en paix. Vous ne vous y imaginez même pas comme j’ai progressé.

La Bise. Les Gens.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Franonair 24 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte