Magazine F1/moto

Affaire "Renault" à Singapour 2008 27 : Webber continuera tout seul

Publié le 25 septembre 2009 par Jg56
L’australien Mark Webber a déclaré qu’il pourrait se passer des services d’un manager pour prendre soin de ses négociations contractuelles futures, suite à l’empêchement d’exercer qui a été infligée par la FIA (Fédération Internationale de l'Automobile) à son ancien imprésario, Flavio Briatore.
Le Conseil Mondial du Sport Automobile a prévenu qu’il ne renouvellerait pas la super-licence des pilotes restant sous le management de Mr. Briatore, celui-ci ayant été déclaré coupable de l'affaire de tricherie du Grand Prix de Singapour 2008, et ayant été exclu à vie des circuits et des compétitions FIA.
Rappelons qu'avec l'ingénieur de Renault Pat Symonds et le pilote brésilien Nelson Piquet Jr., le directeur de Renault F1 avait prévu l'accident du jeune Nelsinho Piquet, pour permettre à son équipier espagnol Fernando Alonso de gagner la course de Singapour 2008. Mais Briatore, également agent de Webber, Alonso et Piquet, en froid avec ce dernier et l'ayant licencié de Renault cet été, a été dénoncé par ce pilote dans son affaire de tricherie, ce qui lui a valu à lui et à l'ingénieur Symonds, d'être exclu de la compétition. Cela a été aussi le cas pour toute l'équipe française, mais avec "sursis de deux ans".
Reconduit dans ses fonctions au sein de l'équipe Red Bull l’an prochain, Mark Webber a néanmoins déclaré qu'il n'avait aucune plainte concernant la façon dont Briatore a géré sa carrière, ce qui n'était pas le cas de Piquet Jr., qui estimait que son boss n'avait rien à faire en F1, et qu'il lui mettait la pression, au point même de vivre un cauchemar...
« Flavio s'est occupé de moi pendant 11 ans. Je n'ai jamais regardé le contrat que j'ai signé la première année. » déclare Webber.
« Il a été sensationnel pour moi et je ne veux plus travailler avec un manager dans l'avenir, si ce n'est pas pour travailler avec lui ! Il a vraiment été un excellent manager, contrairement à ce qui a été dit... » ajoute-t-il, en faisant allusion aux paroles de Piquet Junior.
Selon lui, l'italien sera malgré tout regretté par le petit monde de la F1 : « C’était un personnage à part, mais dont nous avons besoin ; c’est bon pour notre sport, d'ailleurs beaucoup sont d'accord avec ça. Malheureusement, ce scandale a porté un coup majeur à l’image de la F1. »
« Nous aimons notre sport, et c’est dommage que nous faisions la une avec ce type de situation. C’est le cas depuis quelques années maintenant. » explique-t-il, terminant de façon optimiste : « Mais je suis impatient que le sport reprenne le dessus et je suis sûr que nous allons bientôt y parvenir. Je pense que je ne suis pas le seul à penser cela... »

null

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jg56 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines