Magazine Politique

Hommage aux polonais(e)s – Rappelons le socialisme et ses extrêmes!

Publié le 25 septembre 2009 par Aldebx

Pour ceux en ces jours de crise qui prônent le retour d’Engels, Marx; voire dans l’insouciance celle d’un despote…

Un anniversaire quelque peu oublié, 70e anniversaire de l’invasion de la Pologne par l’Allemagne

1939-1940, la mémoire courte de Moscou

Source le Point du 9/9/9, Par Michel Colomès

http://farm4.static.flickr.com/3072/3005633680_cb2ebdb0ff.jpgbio de M. Colomes

Ah les bons vivants le national socialisme allié au socialisme marxisme….stalinisme/léninisme.

1939-1940, la mémoire courte de Moscoulire le pacte des socialistes

Le ministre des Affaires étrangères d’Hitler Joachim von Ribbentrop (à gauche), Staline et son ministre des Affaires étrangères Vyacheslav Molotov (à droite), après la signature du pacte germano-soviétique, le 23 août 1939(cliquez ce lien et lire les propos de P.Smolar du Monde, fils de mon ami Smolar de Varsovie/Paris.

Hommage aux polonais(e)s – Rappelons le socialisme et ses extrêmes!

Quand les Russes ont envahi l’Afghanistan en janvier 1980, une couverture, très réussie – comme elles le sont souvent -, de l’hebdomadaire britannique The Economist a eu son heure de gloire. Elle montrait Leonid Brejnev, le leader soviétique de l’époque, l’air doucement rigolard et à qui le titre faisait dire dans une bulle façon bande dessinée : “Did I do something ?” (J’y suis vraiment pour quelque chose ?)

Les mots regrets, remords ou repentance, pour prendre une expression à la mode, ne doivent pas avoir de traduction russe. Ah ! ce ne sont pas les compatriotes de Vladimir Poutine qui auraient battu leur coulpe, comme nous l’avons fait – et parfois avec excès – sur les méfaits du colonialisme, les responsabilités dans la traite des Noirs ou les erreurs de la guerre d’Algérie !

-
Hommage aux polonais(e)s – Rappelons le socialisme et ses extrêmes!

-

Le Premier ministre russe vient d’en faire une fois de plus la démonstration. Invité à Gdansk, autrefois Dantzig, comme une quinzaine de chefs d’État et de gouvernement, aux cérémonies du 70e anniversaire de l’invasion de la Pologne par l’Allemagne, qui, en septembre 1939, a servi de détonateur au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, il n’a pas eu un seul mot pour déplorer le rôle néfaste qu’avait eu Moscou dans cette mauvaise action. Tandis qu’Angela Merkel, avec des accents émouvants, déplorait que “la guerre déclenchée par l’Allemagne ait infligé une souffrance incommensurable à de nombreux peuples”, le Premier ministre russe s’est contenté de rappeler que son pays avait subi – ce qui n’est pas contestable – des pertes considérables pendant la guerre.

Mais c’était oublier qu’au début de celle-ci, et avant qu’Hitler ne trahisse sa parole, le pacte germano-soviétique, signé sept jours avant les premiers coups de canon tirés du cuirassé allemand Schleswig-Holstein sur la forteresse polonaise de Gdansk, avait donné les coudées franches au dictateur nazi pour porter le fer à l’Ouest. Pas plus qu’il n’a mentionné que 17 jours après ces évènements, l’URSS, à son tour, envahissait le sud de la Pologne, donnant ainsi à ce pays ami un “coup de poignard dans le dos”, selon le mot de son Premier ministre d’aujourd’hui, Donald Tusk. Autre trou de mémoire remarquable de Vladimir Poutine sur la tuerie de Katyn, six mois plus tard : 20.000 officiers, cadres et étudiants polonais exécutés de sang-froid, on oserait presque dire à la chaîne, par des soldats de l’armée Rouge, sur ordre formel de Staline. C’était au printemps 1940.

Enfin le Premier ministre russe n’a pas mentionné, non plus, après que l’Union soviétique eut rejoint le camp allié en juin 1941 et eut effectivement payé un lourd tribut humain pour repousser jusqu’à Berlin les troupes du Troisième Reich qui l’avaient envahie, comment Moscou avait lâchement et sciemment laissé les acteurs polonais de l’insurrection de Varsovie se faire massacrer par les SS, alors que l’armée Rouge, qui n’était plus qu’à quelques kilomètres de la capitale, n’avait qu’à forcer les feux pour les sauver.

Moscou a la mémoire courte et les Polonais

sont bien placés pour le savoir.

Posted in Coup de Gueule, Culture, Démocratie, Education, Europe, Humanisme, Liberté, Solidarité Tagged: A. Merkel, Algérie, Allemagne, Colonialisme, Communisme, Corruption, DUDH, Education, Esclave, Histoire, Hommage, Individu, Intégrisme, Lénine, M. Colomes, Marxisme, Nationalisme, Pologne, Ribbentrop, Socialisme, Staline, URSS, V.Poutine, Violence

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Hommage à Pierre Falardeau

    Dernier Hommage à Pierre Falardeau de Daphné CameronCyberpressePlus d'un millier de personnes ont accueilli le cercueil drapé du drapeau fleurdelisé porté par... Lire la suite

    Par  Sergeadam
    SOCIÉTÉ
  • Adieu Haïti - vidéo hommage

    Adieu Haïti vidéo hommage

    SOUTENEZ HAÏTI PAR SMS80444 : Le Secours Catholique et les opérateurs de téléphonie mobile lancent une opération : « 1 SMS, 1 euro pour Haïti ».En envoyant un... Lire la suite

    Par  Buzzbuz
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Hommage au compositeur

    Tilaaa tilalalalala tilaaaa mhmmmmmouou ouou tilalalala Il m'est impossible, depuis des années, de monter sur le moindre tas de sable, sur un dromadaire ou un... Lire la suite

    Par  Inisfree
    CINÉMA, CULTURE
  • Hommage à Jay Dee

    Hommage

    Orange Moon a hier profité de la chronique du dernier DOOM pour rebondir sur la présence de Dilla et me demander si je pouvais lui confectionner une petite... Lire la suite

    Par  R0udy
    A CLASSER
  • Hommage à René Monory

    Hommage René Monory

    En 2007, René Monory est entouré d'une partie des équipes du Parc à l'occasion des 20 ans du Futuroscope. C’est avec une profonde tristesse et particulière... Lire la suite

    Par  Futuroscope
    A CLASSER
  • Hommage à la vertu

    Hommage vertu

    Un texte parmi de nombreux autres.Ce texte est là pour faire connaitre ce site " Littérature audio " Livre audio gratuit posté le 13 avril 2009. Lire la suite

    Par  Pierre Cuzon
    A CLASSER
  • Hommage à James Cagney.

    Un de mes acteurs favoris s'appelle James Cagney. Souvent cantonné dans des rôles de gangsters, et je suis certaine que la plupart des cinéphiles pensent qu'il... Lire la suite

    Par  Michcine
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Aldebx 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines