Magazine Culture

L’aventure d’un roman graphique franco-cubain

Publié le 26 septembre 2009 par Dominique_lin
Je travaille depuis près de 4 ans maintenant sur un roman qui a changé de titre au cours de son écriture mais qui devrait s’appeler "L’éphémère a un goût de cacahuète". Je crois en être à la huitième version, appelée "L’ultime" sur mon fichier d’ordinateur mais qui connaîtra sans aucun doute d’autres modifications. Ce roman a tout connu, l’écriture en 3ème personne, en première, les coupes au sabre, les réécritures, les suppressions de chapitres, de paragraphes, les rajouts. Un travail d’artisan besogneux face à une éditrice exigeante ne tolérant pas les imperfections que l’auteur est le dernier à pouvoir entrevoir tant il s’étonne souvent, aveuglé par son ego, d’avoir pondu un tel bel oeuf.

Pour corser l’aventure de cette édition, j’ai rencontré un peintre et plasticien cubain Dennis Gallardo Castro, qui est devenu un ami. J’aime particulièrement ses oeuvres qui mêlent symbolisme et figuration dans un univers onirique sur le thème de la fragilité des civilisations. Étudiant de français de l’Alliance française de Santiago de Cuba, il a participé avec l’aide de son professeur à la traduction en espagnol de quelques passages de mon dernier roman "La Sentinelle" paru chez ELAN SUD. Et il a donné ses impressions (en français) sur l’œuvre d’une manière très émouvante à l’occasion de la présentation de mon livre à l’Alliance.

Au cours de nombreux échanges sur nos univers imaginaires respectifs, j’ai évoqué les thèmes du roman que je venais de terminer : "L’éphémère a un goût de cacahuète" : rencontre de l’autre dans le voyage, signification de l’expatriation, ravages du tourisme de masse, réflexions sur le couple et l’érotisme, implication du passé dans les sensations présentes, analyses  et chocs parfois de cultures différentes, évocations de plusieurs pays (Inde, Pakistan, Haïti, Afrique, Cuba, Mexique...). Devant son intérêt, je lui ai confié le tapuscrit. Trois semaines plus tard, Dennis Gallardo Castro me demandait l’autorisation de mettre en oeuvre une vision graphique du roman tant il trouvait dans l’écriture une source d’inspiration.

Le projet de roman graphique était né.


ROMAN GRAPHIQUE : DES REGARDS CROISÉS

Dans une première phase, j’ai proposé de rédiger un scénario puis un story board pour la réalisation d’une Bande dessinée à partir du roman. Sur cette base Dennis Gallardo Castro a réalisé quelques planches correspondant au scénario. La qualité picturale des dessins, la richesse de l’invention graphique pour rendre compte symboliquement des analyses du roman ont alors très vite orienté la démarche artistique vers un roman graphique, un roman illustré qui préservait à la fois les qualités littéraires du roman et les qualités plastiques des dessins. Les deux approches littéraires et graphiques se nourrissent en effet l’une l’autre. Le texte avait fait surgir un graphisme symbolique d’une grande force suggestive. Et le dessin provoqua à son tour une simplification de mon écriture. Le tressage texte-dessin aboutit à une oeuvre totalement originale.

Se pose alors le coût d’une telle édition, 130 pages en quadrichromie, papier et format BD, une énorme prise de risque pour une petite maison d’édition indépendante qui a le courage de défendre la littérature et la fiction.

Commence une autre aventure, et un autre chapitre d’une histoire...

À bientôt

Maurice Lévêque

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Farenheit 541 : Ray Bradbury autorise le roman graphique

    Farenheit Bradbury autorise roman graphique

    Le 22 août prochain, Ray Bradbury fêtera ses 89 ans et près de 56 ans après la publication de Farenheit 451, devenu un classique de la littérature... Lire la suite

    Par  Actualitté
    BD, CULTURE, LIVRES
  • Karkwa(Q) @ Franco 2009

    Karkwa(Q) Franco 2009

    Karkwawww.myspace.com/karkwa   Francofolies de Spa, juillet 2009La suite des Photos : Lire la suite

    Par  Funambule
    CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, MUSIQUE, PHOTOS, SORTIR, TALENTS
  • Roman Opalka

    Roman Opalka

    Depuis 1965, l'artiste français d'origine polonaise Roman Opalka peint des nombres en ordre croissant sur des toiles, afin d'inscrire la trace du temps... Lire la suite

    Par  Guy Marion
    BEAUX ARTS, CULTURE
  • Cintio Vitier, poète cubain et patriote, mort sur son île

    Essayiste, romancier, mais avant tout poète, Cintio Vitier, lauréat du prix littéraire Juan Rulfo en 2002, s'est éteint jeudi dans sa résidence de La Havane, à... Lire la suite

    Par  Actualitté
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Ulysse de Joyce en roman graphique version web 2.0

    Ulysse Joyce roman graphique version

    L'association Throwaway Horse cherche à donner une seconde vie à certains classiques de la littérature à travers une initiative originale sur le net. Lire la suite

    Par  Actualitté
    CULTURE, LIVRES
  • Roman collectif

    Roman collectif

    « Les trains s’arrêtent longtemps à Zurich, dont la gare est en cul-de-sac. Cette particularité fait que si l’on y arrive d’un côté l’on en repart de l’autre, e... Lire la suite

    Par  Alain Bagnoud
    CULTURE, LIVRES
  • Roman

    Roman

    « Un romancier est quelqu'un qui a vu, au moins deux fois, quelque chose qu'il ne devait pas voir, et qui en triomphe. C'est tout. Lire la suite

    Par  Ray
    CULTURE

A propos de l’auteur


Dominique_lin 2391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine