Magazine Politique

Paso Doble n°151 : La Guerre d’Iran aura bien lieu

Publié le 26 septembre 2009 par Toreador

A los cincos de la tarde…

Le facteur (américain) sonne toujours 3 fois

En mai 2010 aura lieu l’évaluation quinquennale du traité de non-prolifération nucléaire signé en 1968. Barack Obama, en présidant au Conseil de sécurité une session spécialement dédiée à la dénucléarisation, a montré qu’il souhaitait faire du désarmement un axe fort de son mandat. Sa décision de démanteler le bouclier anti-missiles de Georges Bush a d’ailleurs été salué à la fois comme un geste vers la Russie mais plus largement une main tendue pour relancer les négociations SALT (le traité de limitation arrive à échéance en fin d’année).

Le grain de sable dans cette louable stratégie : l’Iran. L’Iran qui catalyse à la fois les peurs de la civilisation occidentale, et les promesses d’un monde musulman autonome de toute influence étrangère. L’annonce qu’a faite l’Iran de l’ouverture d’une seconde usine d’enrichissement d’uranium en plus de celle de Natanz, couplée avec les prochains essais de missiles et la réthorique apocalyptique et anti-sémite d’Ahmadinejad rend le cocktail géopolitique explosif.

Lorsque l’on sait que les rumeurs d’un cancer de Khatami sont de plus en plus forte, et que l’élite conservatrice préfère Ahmadinejad plutôt que Moussavi, la perspective de la nucléarisation de l’Iran sur fond de passation de pouvoir « à la Hindenburg » fait froid dans le dos. Et réveille certains cauchemars historiques pas si éloignés.

L’Hiver meurtrière

Toutes les pièces du puzzle sont en train de se mettre en place : les avertissements Français, le lâchage russe, les rodomontades américaines, et le rapprochement de façade israëlo-palestinien. Israël veut agir, et s’est doté d’un gouvernement suffisamment faucon pour cela. Le prix à payer pour pouvoir survoler l’Irak et renvoyer la technologie iranienne dans un grand bond en arrière, c’est d’avaler un gel des colonies, histoire aussi de calmer les alliés saoudiens et égyptiens de l’Amérique.

La fenêtre de tir est une meurtrière : printemps 2010. En effet, les Etats-Unis ont promis d’évacuer militairement l’Irak en août 2010 et le programme iranien sera bientôt fin prêt.

Ironiquement, Barack Obama va se retrouver dans les pas de Georges Bush lorsqu’à l’automne 2002, il préparait la guerre d’Irak, qui éclata 6 mois plus tard. La différence, c’est que l’ONU sera vraisemblablement derrière le président américain, car son action paraîtra légitime, à défaut d’être légale. La guerre d’Iran aura bien lieu, espérons qu’elle n’ait pas eu lieu trop tard.

Iran

Sujets: Paso Doble | 11 Comments »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Toreador 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines