Magazine Culture

Mangez-le si vous voulez

Par Liliba

Jean TEULE

coeur

mangez
Présentation de l'éditeur
Nul n'est à l abri de l abominable. Nous sommes tous capables du pire ! Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune périgourdin, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. C'est un jeune homme plaisant, aimable et intelligent. Il compte acheter une génisse pour une voisine indigente et trouver un couvreur pour réparer le toit de la grange d'un voisin sans ressources. Il veut également profiter de l'occasion pour promouvoir son projet d'assainissement des marais de la région.
Il arrive à quatorze heures à l'entrée de la foire. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l'aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé. Comment une telle horreur est-elle possible ? Comment une population paisible (certes angoissée par la guerre contre l'Allemagne et sous la menace d'une sécheresse exceptionnelle) peut-elle être saisie en quelques minutes par une telle frénésie barbare ? Au prétexte d'une phrase mal comprise et d'une accusation d'espionnage totalement infondée, six cents personnes tout à fait ordinaires vont pendant deux heures se livrer aux pires atrocités. Rares sont celles qui tenteront de s'interposer. Le curé et quelques amis du jeune homme s'efforceront d'arracher la malheureuse victime des mains de ces furieux et seule Anna, une jeune fille amoureuse, risquera sa vie pour le sauver.
Incapable de condamner six cents personnes d un coup, la justice ne poursuivra qu une vingtaine de meneurs. Quatre seront condamnés à mort, les autres seront envoyés aux travaux forcés. Au lendemain de ce crime abominable, les participants hébétés n'auront qu'une seule réponse : « Je ne sais pas ce qui m'a pris. »
Avec une précision redoutable, Jean Teulé a reconstitué chaque étape de cet atroce chemin de croix qui constitue l'une des anecdotes les plus honteuses de l'Histoire du XIXe siècle en France.

Un chemin de croix, c'est bien ce que j'ai ressenti à la lecture de ce livre, fort heureusement assez court, et accentué encore par les plans du village de Hautefaye figurant en début de chaque chapitre et montrant le chemin du calvaire de Alain de Monéys. Un livre à ne pas mettre entre les mains des coeurs sensibles, car Jean Teulé, dont la verve n'est plus à démontrer, accentue encore le coté sordide et hallucinant de cette histoire vraie par son style direct et cru. Personnellement, j'adoOOOOre, mais je comprends que cela puisse en rebuter plus d'un... d'autant plus que l'auteur en rajoute un peu par des détails qui à mon avis ne font pas partie des sources historiques (d'ailleurs il ne s'en cache pas, c'est un roman qu'il nous propose et non un récit historique).

Plus que l'histoire elle-même, pourtant particulièrement ignoble et explicitée avec force descriptions et détails un peu gores, ce qui m'a marqué est le fait qu'un tel évènement pourrait très bien se dérouler aujourd'hui, ici et maintenant. Je suis agoraphobe et ne supporte pas de me retrouver perdue et coincée dans une foule, même si elle reste relativement calme, car j'ai à chaque fois comme l'impression que cette foule pourrait devenir une entité à part entière, une chose monstrueuse comme dans ce livre, capable de faire du mal, capable du pire. Dans la foule, les personnalités s'effacent au profit d'une non-reflexionnon-reflexion commune, on dirait que les gens ne raisonnent plus par eux-mêmes, chacun se laisse porter par le voisin, sans plus faire acte de discernement ni d'intelligence. Des gens normaux, comme vous et moi, des gens heureux ou tout du moins sans grands malheurs vont devenir fous sans s'en rendre compte, et plus tard, imbibés du sang de la haine qu'ils auront ressentie et du sang de l'innocent qu'ils auront torturé, ces mêmes gens ne se souviendront même pas comment tout cela a pu commencer, comment c'est arrivé, et surtout comment eux ont pu en arriver à de telles extrémités...

Beaucoup d'exemples de cette folie peuvent être trouvés dans l'histoire... Chaque foule galvanisée, chaque foule menée par un homme ou par un mouvement interne venu d'on ne sait où peut devenir une foule vengeresse et mortelle. Ça fait froid dans le dos...

Un grand merci à Leiloona pour le prêt de ce livre que je voulais dévorer en urgence (si vous me passez le jeu de mot plutôt limite vu le thème du bouquin...).

livre_voyageur_anim_

Une vidéo de Jean Teulé interrogé par Ruquier.

Des avis d'autres lecteurs sur BOB (trop bien d'avoir tous les liens d'un coup, ce site est une merveille, bravo à la Bob Team !).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le style

    style

    "Car le style pour l'écrivain, aussi bien que la couleur pour le peintre, est une question non de technique mais de vision. Il est la révélation, qui serait... Lire la suite

    Par  Alain Bagnoud
    CULTURE, LIVRES
  • Eclipse le film : Le tournage devrait commencer le 17 août

    Nikki Reed était présente à la soirée T-Mobile.Lors de cet évenement, Nikki a révéé à Access Hollywood que les acteurs devraient être de retour à Vancouver... Lire la suite

    Par  Rpattzbaby
    CINÉMA, CULTURE, LIVRES
  • "Mangez-le si vous voulez" le nouveau roman de Jean Teulé

    "Mangez-le vous voulez" nouveau roman Jean Teulé

    Il est très rare que je lise un livre au moment de sa publication. Je préfère laisser passer les avis bons ou mauvais et le battage médiatique pour que mon... Lire la suite

    Par  Sandy458
    CULTURE, LIVRES
  • Mangez-le si vous voulez

    Mangez-le vous voulez

    Allez, une petite histoire vraie pour changer!Un nouveau Teulé, c'est un évènement. Certes, je n'ai pas encore eu le temps de lire le Montespan, qui trône bien... Lire la suite

    Par  Soiwatter
    CULTURE, LIVRES
  • Mangez-le si vous voulez

    Mangez-le vous voulez

    Auteur: Jean Teulé Éditeur : Julliard 1ère édition : 2009 Nb de pages : 144 Lu : mai 2009 Ma note: 4ème de couverture Nul n’est à l’abri de l’abominable. Lire la suite

    Par  Madame Charlotte
    CULTURE, JOURNAL INTIME, LIVRES
  • Mangez-le si vous voulez - Jean Teulé

    Mangez-le vous voulez Jean Teulé

    L’histoire de ce sombre roman vous est certainement déjà connue : Jean Teulé ayant le sens de la promotion, je l’ai moi-même déjà entendu plusieurs fois la... Lire la suite

    Par  Ys
    CINÉMA, CULTURE, LIVRES
  • Le liseur

    liseur

    Bernhard SchlinkEditions GallimardCollection FolioTraduit de l'Allemand par Bernard Lortholary242 pagesQuatrième de couverture: A quinze ans, Michaël fait par... Lire la suite

    Par  Lael69
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Liliba 2705 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines