Magazine Cyclisme

Mondiaux sur route : LES SIX ATOUTS DE “ JAJA ”

Publié le 27 septembre 2009 par Roltiss @roltiss
Mondiaux sur route : LES SIX ATOUTS DE “ JAJA ”
Cliquable
Jalabert Laurent
COPIE INTERDITE
Copyright © 2005-2009 Fotoreporter Sirotti Italia - Tutti i diritti riservati.
www.sirotti.it
http://www.sirotti.it/
Laurent Jalabert, confiant mais conscient que les favoris sont à chercher du côté de l’Italie

www.lanouvellerepublique.fr/
Autorisation du 03.02.2005

L'équipe de France, dont Laurent Jalabert est le nouveau responsable, aborde sans complexe le championnat du monde de cyclisme, dimanche à Mendrisio.
 

O n n'a rien à perdre. » Laurent Jalabert est confiant, il pense que ses six hommes capables de bien faire sur ce circuit. Il évoque leurs points faibles et forts.
Sylvain Chavanel (Quick Step) : « Il a un énorme talent. Il est un peu chien fou et fait du vélo comme un jeu au point qu'il perd des courses parfois bêtement. Son atout, c'est la motivation. Elle l'a amené à préparer cette course comme un grand objectif. Le point faible ? Peut-être le cumul du dénivelé. Il faut du punch mais il a les qualités pour briller. »
Pierrick Fédrigo (Bouygues Télécom) : « Il a le même profil en un peu moins technique. Ses défauts se situent plus au niveau psychologique, il manque d'assurance. Physiquement, il a plein de qualités, un gros potentiel, beaucoup de punch. Il est particulièrement brillant sur les courses en circuit. Il lui manque simplement la conviction qu'il peut gagner de grandes courses. Il n'a couru que deux fois le championnat du monde, mais c'est un gars qui sait gagner. Il a du sang-froid. »
 
La grande motivation
de Champion

 
Thomas Voeckler (Bouygues Telecom) : « C'est un gars très intelligent, très malin, sérieux dans son approche des objectifs. Il a des moyens physiques plus limités que Chavanel ou Fédrigo mais a le mental. Il sait ruser, tirer le meilleur profit de ses capacités et représente un danger. Sans parler de tactique trop précise, je le vois moins capable d'attaquer dans le dernier tour, c'est plus dans les capacités de Fédrigo. Mais Thomas saura anticiper la manœuvre. »
Christophe Le Mével (Française des Jeux) : « Le circuit est parfait pour. Il a pris une autre dimension cette année. Il est en confiance et, en raison de ses attaches dans la région, il a une motivation sans limite pour cette course, prêt à tous les sacrifices même s'il n'a pas l'habitude de la gagne. S'il faudra peut-être l'aider, je crois beaucoup en ses aptitudes. »
Dimitri Champion (Bretagne-Schuller) : « Il est le plus jeune du groupe et un coureur d'avenir. Son appartenance à une équipe continentale l'a écarté des grandes compétitions mais il est professionnel sur le bout des ongles. Moi, j'y crois. Il a un bon état d'esprit, une grande motivation, il a aussi cette capacité à se remettre en question, l'intelligence de vouloir apprendre. »
Christophe Riblon (AG2R) : « J'aime beaucoup son tempérament. C'est un battant, j'ai pu mesurer son dévouement sur le Tour de France. Il est compétitif sur les longues distances et il est dans une dynamique positive. Un jour, il va surprendre tout le monde en gagnant une belle… »

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roltiss 200 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines