Magazine France

Haute-Normandie : Alain Le Vern répond à Blog76

Publié le 27 septembre 2009 par Ps76

Alain le vern haute-normandie régionales 2010 ps ps76 blog76Un mot de la situation politique avant d’aborder la campagne des Régionales et notamment des relations avec les Verts qui semblent vouloir partir de manière autonome au premier tour ?

Sarkozy et la Droite UMP jouent la confusion : l’ouverture, séquence encore en cours qui nuit à l’image du Parti Socialiste avec ceux qui sont pressés d’occuper des postes, mais aussi avec la soi-disant réforme des collectivités, devenu une contre réforme fiscale, et un brouillard épais en ce qui concerne le mode de scrutin, et la durée du mandat des futurs conseillers régionaux. Ajoutons à cela la question du ou de la candidat(e) pour 2012, le résultat des élections européennes, et toutes les initiatives foisonnent au mépris des projets et des valeurs !

Pourtant le bilan est bon. En 2004 dès le premier tour c’était une liste de gauche (PS, PC, Verts, PRG) qui avait été constituée, avec un programme et des ambitions pour la Région. Nous avons tenu parole, et au-delà, avec nos partenaires, comme avec les habitants de cette région. Malgré cela, les Verts décrètent unilatéralement l’autonomie, malgré le mode de scrutin (nous ne sommes pas en Allemagne avec la proportionnelle à un tour), et surtout avant même d’avoir discuté d’un programme ensemble, et donc de la place des uns et des autres dans une liste de gauche, comme en 2004.

J’en prends acte. Cela signifie que nous en tiendrons compte dans notre campagne, dans notre programme. Il n’y a pas de monopole de la protection de la terre, et nous socialistes, relevons ce défi depuis la naissance du Parti Socialiste, et les Verts ont, sous ma responsabilité mis en oeuvre notre politique.

D’ici au mois de décembre, je continuerai à proposer une large liste d’union à gauche, sur la base de ce que nous avons réalisé depuis 2004. Nous verrons bien si ce souci d’autonomie perdure.

Alain le vern haute-normandie régionales 2010 ps ps76 blog76
Quels sont les principaux enjeux de cette élection, la dernière de cette ampleur avant la prochaine présidentielle ?

Le premier, immédiat, c’est de sauver les soldats Ryan de la décentralisation ! Laisser le pouvoir à la droite dans nos régions c’est la promesse de voir disparaître mille projets. Comment pourrait-il en être autrement avec le saccage qu’ils préparent ? Ils jurent qu’ils vont baisser les impôts, mais pour qui ? On voit bien que depuis des années la politique libérale s’intensifie, et la politique libérale signifie l’injustice par l’argent. Le bouclier fiscal existe toujours, et ils vont maintenant réduire les marges des régions, des départements, des villes. C’est massacre à la tronçonneuse sur fond de contre-vérités !

Le premier enjeu est donc de dire que nous voulons de collectivités qui agissent pour la proximité, qui ont des projets, des ambitions, et pas une simple annexe des préfectures. La Région, c’est la vie quotidienne des gens et une stratégie claire pour l’avenir.

Le deuxième, bien sûr, c’est l’élection présidentielle à venir. Comment imaginer que nous puissions préparer de bonne manière 2012, si nous ne savons pas gagner en 2010, et puis en 2011 ensuite ?

Le troisième enfin, c’est la vie quotidienne des haut-normands. La crise n’est pas encore finie : les difficultés sociales augmentent, les françaises et français ont de plus en plus de difficultés à joindre les deux bouts. La consommation recule, la croissance est atone et le déficit public de a France à un niveau catastrophique. Il faudra des années pour relever la France de la gestion par la Droite.

Tous ceux qui me connaissent savent que je suis opiniâtre, c’est parfois un défaut, souvent une qualité, c’est pour cela aussi que je me représente en 2010 fier de notre bilan et convaincu d’avoir un vrai projet.

Comment résumer le bilan de la Gauche à La Région en quelques mots ?

Créativité, ambition, sérieux, efficacité et équité sont les maîtres mots des politiques mises en oeuvre ces dernières années. Nous avons désendetté la collectivité grâce à une gestion aujourd’hui reconnue parmi les meilleures tout en investissant massivement pour le développement de notre région. Pas un territoire n’a été oublié ou mis à l’écart de nos politiques. Dans bien des domaines la Région
a été innovatrice en lançant des dispositifs nouveaux tels que la “ carte Région ” ou plus récemment le programme “ Région Langues ”. Dans ses domaines de compétence, la Région a toujours répondu présente et les résultats sont là pour le prouver

Comment va s’envisager la campagne ?

Pour le moment, nous débattons dans les sections socialistes. Nous allons mettre en place une structure de campagne et je me consacrerai pleinement à l’exercice de mon mandat car la campagne débutera réellement à compter de janvier prochain. Je souhaite faire une campagne de terrain, à l’écoute des Haut-Normands. J’entends porter un projet socialiste, fidèle à nos valeurs d’équité, de solidarité et de justice sociale. Il est important que les militants, que les sympathisants, prennent une part active à cette campagne durant laquelle nous affronterons un membre du gouvernement sarkozyste. Nous pourrons pour cela nous appuyer sur notre bon bilan mais c’est avant tout sur le projet et donc vers l’avenir qu’il nous faut nous concentrer.

Comment peut-on se rendre utile ?

Les campagnes électorales évoluent, mais il reste des fondamentaux. Bien sûr on ne peut pas nier l’influence nouvelle d’internet, la campagne d’Obama est à ce sujet un exemple frappant même si nous ne sommes pas encore, en France, au même niveau. Je crois encore aussi à ce qui n’est pas virtuel car nous devons montrer que derrière la liste que je conduirai, il y a des femmes et des hommes qui la soutiennent dans chacun et chacune des villes et villages de notre région. Il faudra « faire campagne ».

Il y aura des temps de rassemblement, une présence partout et des actions. Je suis déjà sur Facebook et Twitter , Cela peut paraître anecdotique mais nous devons investir ce champ du possible, et je vous invite à le faire. Je suis convaincu qu’il s’agit d’un terrain que nous devons labourer de manière active et militante.

Être utile, ce sera donc de participer à des opérations militantes ou simplement citoyennes, locales, par notre parole, avec notre projet, auprès d’amis, de voisins, pour convaincre chaque jour, dans nos villes comme sur internet.

Aussi, si vous souhaitez apporter votre concours à ma campagne, n’hésitez pas à m’écrireICIou LA


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ps76 782 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte